Opinion

Et si c’était grâce à ce drame que j’ai trouvé du sens à ma vie?

Tandis que je faisais la queue au bureau de contrôle des passeports, Rafael de la Rubia me prend à part et me dit doucement: *”nous souhaitons te présenter quelqu’un: il s’agit du gouverneur de ce département, Antonio Navarro, ancien leader du groupe M-19 qui a participé indirectement à l’opération de la prise d’otage de ton père et de plusieurs autres ambassadeurs…”*

Communication de Monde sans guerres et sans violence sur la situation de Aminatou Haidar

Monde sans guerres et sans violence, organisme du Mouvement Humaniste, est tres préoccupé pour la situation de l’activiste pour les droits de l’homme de peuple Sahauri Aminatou Haidar, en grève de faim dans l’aerport de Lanzarote depuis plus de 20 jours, en demandant son retour à sa terre, d’ou elle a été expulsé par le gouvernement du Maroc.

Pressenza fête sa première année d’existence

Il y a précisément un an, est né le projet de transformer Pressenza en une agence de presse internationale avec comme ligne éditoriale la paix et la non-violence. L’occasion et le lieu étaient des plus inspirateurs : le Symposium « Ethique de la Connaissance », organisé par le Centre Mondial d’Études Humanistes, dans le Parc d’Études et de Réflexion de Punta de Vacas.

Le sens de la Paix et de la Non-violence dans le moment actuel La Marche Mondiale

Discours complet, prononcé par Silo le 11 novembre 2009 à Berlin au 10ème Sommet des Prix Nobel de la paix. Suite au message de bienvenue de Mairead Corrigan Maguire, pacifiste irlandaise et Prix Nobel de la paix, Silo s’est exprimé en sa qualité de fondateur de l’Humanisme Universaliste et inspirateur de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence.

Un avenir pour les Palestiniens et les Israéliens; un avenir pour tous.

Cette déclaration, qui sera présentée au Sommet des Lauréats du Prix Nobel de la Paix à Berlin du 10 au 11 novembre a été signée par Patricia Arriagada et Roberto Kohanoff, au nom de l’Équipe de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence du Moyen-Orient, et par Giogio Shultze, porte-parole des Humanistes Européens.

« Le mur de la paix» : 500 jeunes artistes de différents continents vont faire le graffiti le plus long du monde.

Des œuvres picturales couvriront un mur – à Santiago de Chili – de 1.000 mètres sur les thèmes de la paix, de la non-violence et du désarmement nucléaire. Du jamais vu ! En la matière, le record actuel du Guinness date de 2007 pour un mur de 700 mètres réalisé en Espagne. Même si ce n’est pas la motivation première des protagonistes, ce record sera battu.

Charte pour un Monde Non-violent

Les Prix Nobel de la Paix et les Organisations Nobel pour la Paix se réuniront à Berlin les 10 et 11 novembre prochains. Lors de cette huitième édition du Sommet, ils proposeront la « Charte pour un Monde Non-violent » afin qu’elle soit signée par toutes les organisations et personnes qui coïncident avec ce point de vue : « La violence est une maladie que l’on peut prévenir ».

GUINEE : Une catastrophe programmée ?

A quelques jours des faits sanglants qui ont secoué la Guinée, on ne peut éviter de s’interroger sur les causes qui ont conduit à cette tragédie avec un bilan de plus de 150 morts (57 selon des sources gouvernementales) et plus de 1200 blessés graves. Mais sans se laisser tenter par des interprétations faciles : qu’est ce qui arrive réellement en Guinée ?

Le peuple Guinéen est en deuil.

Le Parti Humaniste se sent solidaire de ses frères Guinéens et indigné par l’attitude des forces de l’ordre qui a entraîné la mort de 157 personnes et envoyé près de deux mille autres civils à l’hôpital dans des états plus ou moins critiques. Il est intolérable que la violence soit la seule réponse aux légitimes aspirations de liberté et de justice du peuple.

Pour le chef de la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD/UNAMID), la guerre est terminée.

Le chef de la MINUAD, force pour le maintien de la paix dans la région au Darfour au Soudan, Rodolpho Adada, estime que la mission est une réussite. Il dit que les vagues de massacres se sont apaisées et que l’ampleur du conflit a diminué. Il ne dément pas que la région soit rongée par l’instabilité mais, selon lui, ce sont les bandits qui sont la cause des troubles actuels.

1 230 231 232 233 234 235