Revenu de base universel, c’est-à-dire pour tous

29.05.2020 - Barcelone, Catalogne - Sasha Volkoff

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Allemand, Portugais, Catalan, Grec

Revenu de base universel, c’est-à-dire pour tous

Comme son nom l’indique, la proposition de revenu de base universel s’adresse à tous. Certains, pour être encore plus clairs, ajoutent « Inconditionnel », c’est-à-dire qu’il n’exige pas de conditions particulières. Face à cela, certains se demandent pourquoi pour tout le monde, si certains n’en ont pas besoin ? La réponse comporte au moins deux aspects : l’un conceptuel, l’autre pratique.

Le Revenu de Base Universel est pour tout le monde parce que c’est un nouveau droit qui, en tant que tel, doit s’appliquer à tous de la même manière. Ce n’est ni un don, ni un cadeau, ni une « petite paie », comme disent certains, ceux qui essaient de le dégrader, mais c’est quelque chose de comparable à un Droit Humain. Par conséquent, tout être humain y a droit. Il est clair que jusqu’à ce qu’il atteigne tous les êtres humains cela prendra du temps, et qu’il faudra commencer avec des groupes plus petits (par exemple des pays ou des régions), mais l’objectif est certainement global.

Il est également évident que le Revenu de Base Universel est un mécanisme hautement « redistributif » c’est-à-dire qu’il redistribue la richesse plus équitablement entre tous, pour compenser les injustices inhérentes à un système tel que le capitalisme. En tant que tel il obtient des ressources de ceux qui possèdent, pour le distribuer à ceux qui en ont le plus besoin, tout comme le font généralement les impôts progressifs. Mais il ne le fait pas de manière discriminatoire, en fixant des conditions qui doivent être remplies, mais plutôt de manière beaucoup plus transparente (et nous pouvons voir ici le deuxième aspect de la réponse, le côté pratique) et simple : à chaque personne sont attribuées un minimum de ressources économiques ; partant de là, ceux qui ont plus que nécessaire devront rendre ces ressources sous forme d’impôt, tandis que ceux qui ont moins (et nécessitent plus) pourront les utiliser pour leurs nécessités sans avoir à rendre quoi que ce soit.

Imaginons que nous sommes un groupe de 10 personnes qui doivent traverser un désert, et que pour ce faire chacun aura besoin d’un litre d’eau. Nous partons d’une situation dans laquelle certains ont plusieurs litres et d’autres n’ont rien. Ce que nous faisons, c’est une réserve commune de 10 litres, à partir de laquelle nous fournissons à chacun le litre dont il a besoin. Pour alimenter ce fonds commun, ceux qui avaient le plus d’eau ont contribué le plus. C’est un mécanisme simple, solidaire, juste et rassurant, puisque nous pourrons traverser le désert sans aucune crainte, sachant que chacun dispose du minimum nécessaire. Le temps du RBU est venu.

Cet article poursuit une série qui tentera d’expliquer brièvement les différents aspects de la proposition de Revenu de Base Universel (RBU). Pour voir la série complète des articles publiés sur ce même sujet, cliquer ici.

 

Traduction de l’espagnol, Ginette Baudelet

Catégories: Economie, Opinion
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Journée de la Nonviolence

Journée de la Nonviolence

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.