[Acte 9 Gilets Jaunes] A la rencontre des gens : « On aimerait créer du lien entre l’écologie et le social »

15.01.2019 - Paris - Rédaction France

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

[Acte 9 Gilets Jaunes] A la rencontre des gens : « On aimerait créer du lien entre l’écologie et le social »
(Crédit image : Mauricio Alvarez)

Le samedi 12 janvier a eu lieu l’acte 9 des Gilets Jaunes qui a mobilisé 84 000 personnes. A titre de comparaison, il y en avait 50 000 à l’acte 8 et 32 000 à l’acte 7. Les principaux cortèges ont eu lieu à Paris (8 000 personnes), Bordeaux, Toulouse et Bourges (6 000 participants dans chaque ville). Et aussi les villes de Rouen (2 500), Caen (2 500), Saint-Brieuc (2 600), Perpignan (2 000), Strasbourg (1 500), Saint-Etienne (1 200), Lyon (1 800) entre autres. Les données viennent du Ministère de l’intérieur.

La mobilisation augmente, Pressenza est allée à la rencontre des gens : deux jeunes écologistes :

Pourquoi avez-vous décidé d’intégrer le mouvement des Gilets Jaunes ?

Ce n’est pas qu’on ait décidé de l’intégrer. On a toujours été d’accord avec les revendications des Gilets Jaunes et parce que l’on pense que l’écologie et le social sont intimement liés et c’est juste une question de justice, qu’elle soit justice climatique ou justice sociale. Ce n’est pas en allant taxer les plus pauvres qu’on va régler l’environnement. Encore une fois c’est un mensonge du gouvernement pour nous faire croire que cela va régler les problèmes environnementaux, alors que pas du tout, cela va juste créer une division entre les écolos et les gens qui n’ont pas d’argent et c’est juste diviser pour mieux régner, donc on aimerait créer du lien entre l’écologie et le social et montrer que ces deux choses sont intimement liées et c’est comme ça qu’on arrivera à régler ces deux grands problèmes.

Et toi, tu penses en quoi ?

Je pense que les solutions qu’on pourrait apporter pour répondre aux questions des Gilets Jaunes, et bien on pourrait apporter les mêmes solutions pour répondre aux problèmes de l’écologie. C’est-à-dire que tout ce qui est consommation, nous on voudrait faire comprendre aux gens notamment que l’on peut être heureux en consommant moins et les Gilets Jaunes, ce qu’ils veulent, c’est augmenter leur pouvoir d’achat. Donc, typiquement, une solution c’est se débarrasser de toute cette publicité omniprésente qui nous bourre le crâne tous les jours pour réaliser en fait que l’on n’a pas besoin de tout ce plastique qui pollue énormément, on n’en a pas besoin. On peut vivre avec de valeurs et avec des produits qui sont imbriqués dans le respect du droit humain et dans le respect de la nature.

On peut répondre aux Gilets Jaunes et aux écolos, par exemple en supprimant toutes ces publicités, à la télé, qui font profit à des actionnaires qui se gavent sur les dos de gens qui n’ont rien.

Après, pour tout ce qui concerne la création d’emploi, l’écologie c’est un vrai levier de création d’emploi, tout ce qui est agriculture alternative, développement des transports en commun, il y avait la grève de la SNCF (N.d.E. transport ferroviaire) en juin, typiquement ça c’est aussi une lutte écolo. On est là aujourd’hui pour dire qu’il faut qu’on se rassemble et qu’on revendique ensemble les mêmes choses, même si l’on n’a pas la même manière de l’exprimer, on est là pour être ensemble.

Catégories: Ecologie et Environnement, Europe
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

Grève internationale des femmes

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.