Moyen Orient

La Marche Mondiale à Tel Aviv et Jérusalem

Les 11 et 12 octobre, l’équipe du Moyen Orient de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence est passée par Tel-Aviv et Jérusalem. Parmi les marcheurs : le porte-parole européen de la Marche, Girorgio Schultze. L’équipe a été reçue par le directeur de l’Académie hébraïque de Musique et de Danse de Jérusalem et le conseiller Meir Margalit du Parti Meretz.

La Marche Mondiale au Moyen-Orient

Pendant que l’équipe de base de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence a commencé son parcours partant d’Océanie en direction Europe, avec plusieurs haltes prévues en Asie, l’équipe du Moyen Orient – constituée de personnes de différentes nationalités – se mettra en route depuis Tel Aviv vers l’Egypte, la Palestine, la Jordanie et la Turquie.

Vers la paix et la non-violence en Israël

Pour célébrer le lancement de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence, un Festival de la Non-violence a été organisé par Greenpeace et le Mouvement Humaniste sur la place de la cinémathèque à Tel Aviv. Une vingtaine d’ONG israéliennes travaillant pour la non-violence dans différents domaines ont participé et appuyé cette initiative.

L’Iran accepte de négocier sur le nucléaire

L’Iran a accepté de négocier sur le nucléaire avec les six grandes puissances de la planète, mais selon le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, Téhéran ne négociera pas son droit à la technologie nucléaire à but pacifique. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a ajouté que l’Iran allait apaiser le crainte de l’Occident concernant la bombe atomique.

Esplanade de Paix à Jérusalem pour célébrer La Marche Mondiale

En avril dernier, les organisateurs de la Marche Mondiale et Meir Margalit, conseiller municipal (du parti Meretz), se sont mis d’accord pour construire à Jérusalem une esplanade pour célébrer la Marche Mondiale. Au centre, sera érigé un lieu de rencontre et de dialogue, une « pergola de paix». l’Esplanade sera située entre deux quartiers : l’un juif, l’autre arabe.

Le nouveau projet israélien de construction en Cisjordanie est inacceptable

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré que le projet israélien de construire 455 appartements en Cisjordanie était inacceptable. De nombreux pays sont contre ce projet approuvé par le ministre de la Défense israélienne Ehud Barak. Ce projet s’oppose aux appels de la Maison Blanche et de l’Union Européenne demandant l’arrêt de nouvelles constructions en Cisjordanie.

La Marche Mondiale couronne le Mont Ararat

Le jour anniversaire du lancement de la bombe nucléaire sur les villes d’Hiroshima et Nagasaki, une expédition d’espagnols et de turcs couronnait la cime du mythique Mont Ararat pour « rendre hommage à la mémoire des victimes de ce désastre et renforcer un mouvement mondial, ouvert et divers qui rejette toute forme de violence et affirme l’être humain comme valeur la plus haute »

Le Premier ministre palestinien appelle à l’unité pour la création du pays

Ce lundi, le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a appelé les palestiniens à s’unir pour la création d’un état palestinien dans les deux années à venir et ce, sans attendre la fin de l’occupation israélienne. Il demande à ce que tous les moyens soient employés pour s’assurer que ce but soit atteint afin de permettre à notre peuple de vivre en toute liberté dans son pays.

« Discussions constructives »

Ce lundi, la Maison Blanche a rapporté qu’Obama et Netanyahu avaient eu des discussions « constructives » par téléphone en prévision du discours du Premier ministre qui se tiendra la semaine prochaine. Abbas a dit que toutes nouvelles discussions seraient inutiles à moins que Netanyahu n’arrête d’abord les activités de colonisation et qu’il reconnaisse l’Etat palestinien.

Ce trajet symbolisera aussi un pas en avant dans l’histoire humaine, nous éloignant de la discorde et nous rapprochant de l’harmonie

C’est avec ces mots que la Reine de Jordanie, Rania Al Abdullah, a adhéré à la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence.

1 31 32 33 34