Afrique

Le Gouvernement de Zambie adhère officiellement à la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence

Lors de la Journée de la Paix, et sur invitation du Gouvernement de Zambie, la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence a été présentée officiellement. À l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la Marche, le ministre de l’Information et de la Communication ainsi que le représentant du pays africain à l’ONU ont annoncé publiquement leur adhésion à cette Marche.

Marche Mondiale au Kenya

A Kisumu, située sur la rive du lac Victoria, près de 1000 personnes de différents groupes ethniques qui l’année dernière s’affrontaient lors d’une guerre civile marchaient aujourd’hui unies pour la paix et la non-violence. En tête de la marche, ceux qui souffrent le plus de la violence dans le monde : les enfants.

Le Maroc oriental se prépare à accueillir le passage de la Marche Mondiale

Ce 2 octobre 2009, la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence fut mise à l’honneur dans la province de Taourirt, le Maroc oriental.
Lors d’une rencontre publique à El Aioun, les différents acteurs de la société civile et de la municipalité ont décidé d’organiser conjointement la réception officielle de la Marche, lors de son passage le 17 novembre prochain.

Célébration de la Journée Internationale de la Paix en RDC

En cette journée du 21 septembre 2009, le monde entier célèbre la journée internationale de la paix dans un monde marqué par des troubles de toutes sortes. Cette journée devra être une opportunité de réfléchir ensemble sur les horreurs, les injustices, les coûts de la guerre… et sur les avantages qu’il y a à régler nos différends de manière pacifique.

L’Association des élèves et étudiants musulmans du Burkina Faso a adhéré à la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-Violence.

Noufou Tiendrebeogo, le président de l’AEEMB qui regroupe plus de 100 000 membres, a expliqué : « Nous adhérons à la marche mondiale pour la paix et la non-violence car la promotion de la paix (sens de la racine du mot islam) constitue l’essence même de la religion musulmane et la condition sine qua non du développement ».

Sarah Onyango « Obama » appuie la Marche mondiale

Sarah Onyango « Obama », la grand-mère du président étasunien, a adhéré à la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence. Appréciant les idées qui animent cette action, elle invite à la soutenir amplement, souhaitant que les populations «assument leurs responsabilités et s’unissent pour faire de ce monde un lieu sans guerres, ou règne la réconciliation et la prospérité ».

Echec des négociations sur le partage de pouvoir à Madagascar

Les négociations en vue de mettre un terme à l’instabilité politique qui dure depuis plusieurs mois à Madagascar ont échoué car les parties concernées n’ont pu trouver un accord sur la présidence du gouvernement de transition. M. Ravalomanana a déclaré que la nomination de M. Rajoelina comme président constituerait une insulte à la démocratie.

Pour le chef de la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD/UNAMID), la guerre est terminée.

Le chef de la MINUAD, force pour le maintien de la paix dans la région au Darfour au Soudan, Rodolpho Adada, estime que la mission est une réussite. Il dit que les vagues de massacres se sont apaisées et que l’ampleur du conflit a diminué. Il ne dément pas que la région soit rongée par l’instabilité mais, selon lui, ce sont les bandits qui sont la cause des troubles actuels.

Un enseignant offre la technologie en échange du développement de l’environnement

Depuis huit ans, Jude Ndambuki, enseignant dans un lycée à New York et originaire du Kenya, récupère des ordinateurs, imprimantes et autres appareils électroniques délaissés qu’il remet en état, puis les envoie dans des écoles au Kenya avec la devise suivante : « Plantez 100 arbres et en échange vous recevez un ordinateur ».

L’Afrique est maintenant officiellement une Zone Exempte d’Armes Nucléaires

Treize ans après son ouverture à la signature, le Traité sur la Zone Exempte d’Armes Nucléaires en Afrique entre enfin en vigueur avec une vingt-huitième ratification, celle du Burundi, le 15 juillet 2009. Cet événement marquant est le résultat des efforts communs de l’Institut d’Etudes de Sécurité et du James Martin Center for Nonproliferation Studies.

1 69 70 71 72