Julian Assange reste en détention dans le «Guantanamo britannique»

08.01.2021 - Reto Thumiger

Cet article est aussi disponible en: Allemand, Portugais

Julian Assange reste en détention dans le «Guantanamo britannique»
Le tribunal britannique a refusé de libérer sous caution le fondateur de WikiLeaks de peur qu’il ne s’enfuit. 

Bien que la juge Baraitser se soit prononcée lundi contre l’extradition de Assange vers les Etats-Unis en raison de son état de santé mentale et des conditions de détentions qui auraient été les siennes aux USA, elle a refusé le 6 janvier sa libération sous caution pour éviter sa fuite et a souligné qu’il était bien traité dans la prison de haute sécurité de Belmarsh, connue également comme le « Guantanamo britannique ».

L’avocat de la défense a rappelé que la proche famille de Assange est en Grande-Bretagne. En effet, sa compagne et ses deux enfants vivent à Londres. Mais cela n’a pas convaincu la cour.

Baraitser a certes reconnu lundi l’état de santé désastreux de Assange, mais lors de son verdict du 6 janvier, elle a passé sous silence les causes de cet état, à savoir ses conditions de détention dans la prison de haute sécurité britannique et son isolement presque total.

Nils Melzer, rapporteur spécial sur la torture des Nations Unies, a commenté lundi :

« Ce verdict ne prend pas en considération que l’état de santé déplorable de Monsieur Assange est directement lié à la violation volontaire et systématique de ses droits fondamentaux par les gouvernements des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la Suède et de l’Equateur depuis des années.»

Messer poursuit : « Même s’il y a une procédure d’appel en cours, son isolation permanente dans une prison de haute sécurité est totalement inutile et démesurée. Rien ne justifie les mesures qui l’empêchent d’attendre le verdict final dans un environnement où il pourrait recouvrer la santé et mener une vie familiale et professionnelle normales. »

Dans un communiqué de presse, Sevim Dagdelen et Heike Hänsel, députées au Bundestag du parti DIE LINKE, ont indique que le verdict du jour est un scandale :

« La décision de la justice britannique est une atteinte à la vie et à la santé de Julian Assange. Le gouvernement doit mettre tous les moyens en place pour que Julian Assange ne perde pas la vie dans la prison de haute sécurité de Belmarsh. »

Nils Muižnieks, directeur Europe de Amnesty International, s’est également exprimé suite au verdict :

« Il est clair depuis le début que Julian Assange ne doit pas être extradé. Les accusations contre lui étaient motivées par la politique. Le gouvernement Britannique n’aurait jamais dû soutenir aussi volontairement les Etats-Unis dans leur traque impitoyable de Assange. »

« Le gouvernement américain agit comme s’il avait le droit de poursuivre partout dans le monde toute personne qui obtient et rend publiques des informations sur des infractions commises par le gouvernement. La justice britannique semble vouloir faire comprendre avec le verdict d’aujourd’hui qu’elle ne veut pas être un obstacle aux Etats-Unis ».

 

Davantage de contenus sur le procès de Julian Assange

 

Traduction de l’allemand : Frédérique Drouet

Catégories: Droits humains, International, Politique
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Femmes

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.