Ce 13 décembre, le collectif féministe « Las Tesis » a reçu – virtuellement – le prix Jaime Castillo Velasco dans sa version 2020, décerné par la Commission chilienne des Droits humains, en reconnaissance de sa contribution à la défense des droits humains des femmes.

Ce prix est décerné chaque année par la Commission présidée par l’avocat Carlos Margotta, à l’occasion de la Journée internationale des Droits humains, à certaines personnalités ou institutions qui se sont distinguées au cours de l’année dans la défense ou la contribution aux Droits humains. Ce prix a été créé en 2014, à la mémoire du célèbre avocat Castillo Velasco qui a présidé la Commission jusqu’en 2003 et qui, avec d’autres juristes, universitaires, artistes, syndicalistes et personnalités chiliennes, a décidé de se réunir en pleine dictature pour affronter et dénoncer les abus et les violations des droits humains qui étaient commis dans le pays.

En ce qui concerne ce prix, l’année dernière, il a été décerné à la Radio Universidad de Chile, représentée par son directeur Patricio López et par le vice-recteur de la vulgarisation et des communications, Faride Zerán ; et à l’avocate et députée communiste Carmen Hertz, tandis qu’en 2018 il a été reçu par le poète Raúl Zurita et l’ancienne sénatrice Carmen Frei.

La reconnaissance du travail du collectif féministe Las Tesis, pour leur création « Un violeur sur ton chemin » qui a été reproduite dans tout le pays mais aussi dans le reste du monde, a également été la raison de leur nomination par le magazine Time parmi les 100 personnalités les plus influentes de l’année 2020.