L’Organisation du traité du Moyen-Orient (METO) condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat du scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh, rapporté par les médias aujourd’hui. L’Iran a avancé que ce crime a été perpétré par des agents israéliens, et d’autres rapports suggèrent qu’il a peut-être été cautionné par l’administration américaine sortante de Donald Trump.

Il s’agit d’une action délibérée visant à détruire toute tentative future de revenir sur le JCPoA [Accord sur le nucléaire iranien]. Il s’agit d’une tentative gratuite de provoquer les Iraniens et de susciter un conflit qui conduirait à de nombreux morts et probablement à un programme d’armes de destruction massive dans plusieurs États du Moyen-Orient. De telles actions jouent explicitement avec le feu et montrent la vraie nature de ceux qui les exécutent et de ceux qui les soutiennent. En outre, elles alimentent les opinions extrémistes en Iran tout en sapant les opinions modérées.

Sharon Dolev, directrice de METO, a déclaré : « Tuer un fonctionnaire dans une organisation ne stoppe pas le programme de cette organisation, car personne n’est indispensable. Cependant, lorsqu’un État décide de faire quelque chose comme cela, il ne le fait pas pour arrêter le programme mais pour attiser les tensions. Cet homme a été tué pour provoquer une réaction du gouvernement iranien. C’est irresponsable et criminel. Ce que nous devons espérer, c’est que les autres Etats de la région et les Etats-Unis feront tout ce qu’ils peuvent pour circonscrire l’incendie ».

METO appelle le Président élu Joe Biden à annoncer dès que possible les détails de son projet pour que les Etats-Unis réintègrent le JCPoA afin de minimiser les dommages causés par les actes inconscients d’hier. L’Iran a été soumis pendant des années à des sanctions qui ont eu, et ont encore aujourd’hui, un effet dévastateur sur la vie des Iraniens ordinaires. L’Iran a besoin de voir la lumière au bout du tunnel pour avoir l’espoir que les États-Unis respecteront les promesses faites lors des négociations du JCPoA en 2015. C’est une condition essentielle pour réduire les tensions dans toute la région que nous souhaitons voir exempte d’armes de destruction massive, ce qui est si important pour créer un monde sûr.

 

Note de l’éditeur sur l’Organisation du traité du Moyen-Orient (Middle East Treaty Organisation, METO)

L’Organisation du traité du Moyen-Orient (METO) est un collectif de militants de la société civile et de professionnels qui cherchent à débarrasser le Moyen-Orient de toutes les armes de destruction massive, afin de favoriser la sécurité et la paix dans la région. Notre vision est celle d’un Moyen-Orient pacifique, intégré et prospère, fondé sur la sécurité humaine et environnementale, et notre mission est d’éradiquer les armes de destruction massive, de négocier la paix et de construire la sécurité au Moyen-Orient.

Pour des demandes de renseignements des médias :
Sharon Dolev (Hébreu et anglais) +972 52-848-0543, sharon@wmd-free.me
Emad Kiyaei (anglais et Farsi) +1 (631) 371-9292, emad@wmd-free.me
Paul Ingram (anglais) +44 7908 708175, paul@wmd-free.me

 

Traduit de l’anglais par la rédaction francophone