Environ 1000 personnes, Juifs et Arabes, ont défilé ensemble ce 1er février pour protester avec le texte suivant : « L’accord Trump-Netanyahu est une menace pour l’avenir des deux nations. Il s’agit d’un accord unilatéral qui n’apportera pas la paix, la justice ou le règlement des conflits, mais qui propagera davantage la violence. Le plan donne au gouvernement [N.d.T. israélien] le feu vert pour annexer la Cisjordanie, pour se rendre aux diktats des colons extrémistes et pour refuser la citoyenneté de centaines de milliers de citoyens arabes israéliens vivant à Wadi Ara et dans le triangle. »

A l’appel du mouvement populaire Standing together [Debout ensemble] un rassemblement a eu lieu ce samedi 1er février sur la place Dizengoff à Tel Aviv. Ceux qui y ont participé ont fait une « marche d’urgence », destinée à exiger la sécurité de leur vie, de leur famille et de leurs enfants, ainsi que des négociations pour mettre fin à l’occupation et pour la paix des deux États, Israël et la Palestine.

Vue de la manifestation. (Crédit image : Standing together)