[Reportage photo] L’Assemblée de l’Équateur dit non à la dépénalisation de l’avortement pour viol

19.09.2019 - Quito, Equateur - Walker Vizcarra

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Allemand

[Reportage photo] L’Assemblée de l’Équateur dit non à la dépénalisation de l’avortement pour viol
Militants en dehors de l'Assemblée. (Crédit image : Walker Vizcarra)

Aujourd’hui, l’Assemblée nationale de l’Équateur installé à Quito, a nié la dépénalisation de l’avortement pour les victimes de viol, inceste, stupre ou insémination non consentie dans le débat sur les réformes du Code pénal organique global (COIP).

Dans la chaleur des chants et des slogans, les gens rassemblés à l’extérieur de l’Assemblée ont suivi le vote par le biais de réseaux sociaux.

Au moins pour l’instant, encore une fois, cette Assemblée a légiféré contre de nombreuses filles et femmes qui sont victimes de violences sexuelles et forcées d’être mères dans notre pays. Au-delà du découragement momentané dû au résultat du vote qui a permis d’obtenir 65 voix en faveur de la proposition, 59 contre et 6 abstentions, comme l’ont souligné les militants, la lutte ne se termine pas et ils continueront à l’exiger.

Aller contre l’évolution des choses, c’est aller contre soi-même : #SeráLey

 

Catégories: Amérique du Sud, Droits humains, Jeunes, Reportages photo
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.