Ernst Zurcher : Arbres Sacrés et Spiritualité vécue par les Hommes [3/5]

30.07.2019 - Forêt des Arbailles, France - Rédaction Bordeaux

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Ernst Zurcher : Arbres Sacrés et Spiritualité vécue par les Hommes [3/5]
(Crédit image : Xavier Foreau)

Entretien avec M. Ernst Zürcher, le 07 juillet 2019, à l’occasion d’une journée artistique en forêt des Arbailles dans le cadre du mouvement Back To The Trees.

Dans ce troisième opus, M. Zürcher aborde le sujet des Arbres Sacrés, et de la Spiritualité vécue par les Hommes.

Monsieur Ernst Zürcher, ingénieur forestier PFFZ, professeur en Sciences du Bois. est l’auteur du livre « Les Arbres, entre visible et invisible » (Actes Sud).

Crédits Photo / Vidéo : Xavier Foreau

Transcription de l’Entretien :

Pressenza : Quel est le lien entre les Arbres et la Spiritualité vécue par les hommes

Ernst Zürcher : Si l’on considère les civilisations qui ont réussi à se maintenir dans un certain équilibre avec la nature, certains peuples premiers, je pense à ceux d’Amazonie, certains d’Afrique, et nos peuples premiers, et en tout cas les derniers avant la civilisation, car vraiment elle a changé notre vision du monde, je pense au civilisations Celtiques, au peuple Celte qui était très multiple, et bien ce peuple qui cultivait la terre, qui n’est pas seulement des chasseurs cueilleurs, c’était aussi des cultivateurs qui étaient très efficaces.

Les Celtes par exemple avaient développé une moissonneuse actionnée par un cheval. On a retrouvé à Trèves une moissonneuse avec une scie en plateau qui coupait les céréales.

Donc, à l’époque où ils avaient inventé ça, les Celtes, au Moyen-Orient l’on était encore à la serpe, à la faucille pour récolter.

Donc, ces anciens peuples avaient quelque chose de commun pour toutes les anciennes civilisations, des grandes civilisations, elles avaient un arbre sacré au centre de leur cosmogonie.

C’est l’Yggdrasil des nordiques Scandinaves Germains.

Et chez les Celtes, c’est l’If : il y avait le peuple de l’If, les guerriers de l’If.

Il y a l’Orme, les guerriers de l’Orme. Ce sont les Lémovices, du Limousin actuel, pays de l’Orme. Limoge, c’est la ville de l’Orme.

Donc à l’époque, il y a une forme de respect de la nature, qui allait jusqu’à s’identifier à un certain arbre. Et cette attitude face à la nature, qui est à la fois une manière de cultiver la nature, dans le vrai sens du terme, d’en extraire des produits, de la nourriture, mais d’un autre côté d’avoir une révérence, une forme de respect absolu pour certains représentants de la nature auxquels on ne touchait pas.

Il y avait vraiment une législation extrêmement drastique. Si l’on vous prenait à blesser un arbre sacré par exemple, et ça c’est un trait intéressant parce que ça signifie simplement que l’on a une forme de respect face à nature.

On considère la nature comme étant beaucoup plus que simplement un endroit où l’on a des ressources à disposition, quelque chose de maternelle.

Donc ça nous donne déjà une indication sur ce que la Spiritualité pourrait redevenir. C’est une spiritualité qui prend la nature en compte. Ce n’est pas seulement une Spiritualité pour le coin du feu, pour la chambre d’études du lettré, pour le philosophe. C’est une Spiritualité qui englobe la nature, notre rapport à la nature, et qui va jusque dans les conséquences.

Est-ce qu’on continue d’empoisonner la terre pour cultiver, ou est-ce qu’on commence à reconnaître que ça ne va pas ainsi, qu’on est en train de détruire toute la diversité en insectes et en oiseaux ? On va immédiatement stopper cela, quitte à avoir un tout petit peu moins de récolte dans un certain temps, mais en tout cas, revenir à ce respect.

Et là c’est une attitude qui sera très enrichissante, parce qu’on va maintenir notre savoir, on va maintenir notre faculté d’analyser, mais en plus on va gagner un nouveau rapport à la terre qui va à la fois nous aspirer artistiquement, mais aussi technologiquement.

Parce que les inventions qui ont trait à la nature, c’est des inspirations finalement. Ce n’est pas des choses qui sont artificielles. Si ça fonctionne, c’est que ce sont des inspirations qui nous viennent de la nature et ce n’est pas en la méprisant qu’elle va nous offrir des inspirations.

 

Un grand merci à Patricia et José sans qui l’entretien dans cette forêt magique du Pays Basque n’aurait pu être possible.

 

Liens aux entretiens avec Monsieur Ernst Zürcher :

1ère partie : les Arbres, les Hommes et le Cosmos
2ème partie : Les Arbres, leur Longévité et Résilience
3ème partie : Arbres Sacrés et Spiritualité vécue par les Hommes
4ème partie : Les Arbres et les Actions pour protéger le Vivant
5ème partie : Message à la jeune génération [sur les Arbres, la Forêt, et « Qui nous sommes vraiment »]

 

Liens vers quelques un des contributeurs de la journée :

Revue HAU :http://hau.eklablog.com/
Angeli Primitivi :https://angeliprimitivi.weebly.com/
Arbrassons, sculpture sonore à caresses sur bois : https://joselepiez.wixsite.com/pulsar/emotional
Donatien Garnier, poésie contemporaine :http://arbre-integral.net/
Back To The Trees :http://www.backtothetrees.net/fr/

Catégories: Europe, Humanisme et Spiritualité, Interviews, Video
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.