La mairesse de Barcelone, Ada Colau, a lancé ce samedi 30 mars l’acte « À Barcelone, l’amour triomphe de la haine », qui a réuni plus de 400 personnes, selon les données de la guardia urbana, en réponse au meeting qui, ailleurs en ville, a réuni le parti d’extrême droite « VOX ».

Des représentants de la communauté LGBTI, ainsi que des personnes sensibilisées aux problèmes des migrants, ont assisté à l’événement sur un ton festif et fort. La mairesse a invité les participants à sortir dans la rue et à célébrer la vie en ces jours où les gens tristes qui haïssent, veulent nous infecter avec leurs tristes passions.

Des gens peu connus sont passés par la scène pour montrer leur talent et leur inspiration. Et aussi leur engagement social en faveur de la diversité dans un monde de plus en plus accéléré et globalisé. Un courant d’énergie positive a traversé le public.