Nous, femmes, boycottons le système

05.03.2019 - París, France - Rédaction Paris

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Grec

Nous, femmes, boycottons le système

Nous, femmes, décidons de boycotter le système néolibéral et patriarcal par 8 actions concrètes et non violentes, à partir du 8 mars 2019.
Nous choisissons de renoncer à certaines habitudes de consommation pour déstabiliser l’économie mondiale et rejeter la violence de genre, sociale, au travail, physique, verbale, religieuse, raciale et environnementale de ce système.
Le mouvement féministe mondial a le pouvoir de faire changer les choses !

– N’achetons pas dans les supermarchés : responsables, entre autres, de la disparition des commerces de proximité et des petits producteurs, d’une alimentation ultra-transformée et standardisée, de l’élitisme des réseaux alimentaires alternatifs.
– ​ Ne faisons ni retrait bancaire, ni paiement électronique : ​ les banques spéculent sur les marchés au détriment de l’environnement et de la dignité humaine, encouragent les paradis fiscaux, etc.
– ​ N’achetons pas de vêtements neufs : ​ 85 % des travailleurs textiles sont des femmes, sans protection salariale ni assurance médicale, payées maximum 3 $ par jour. Cette industrie fonde sa stratégie de communication sur une publicité sexiste, pleine de stéréotypes sur la femme, la réduisant à un objet de consommation.
– N’utilisons ni notre voiture, ni produits plastiques​ : l’extraction du pétrole justifie l’ingérence des grandes puissances, les guerres et alimente l’industrie du plastique, l’une des plus polluantes.
– Déconnectons-nous : la surproduction d’appareils électroniques nécessite l’extraction de minéraux rares, qui est coûteuse et dévastatrice pour la nature et les populations. De plus, elle exploite des travailleurs et travailleuses dans les pays les plus défavorisés.
– N’achetons pas de produits pharmaceutiques et reconnaissons l’importance de la médecine naturelle : ​ l’industrie pharmaceutique est l’une des plus rentables et influentes du monde. Son accès, subordonné à la capacité économique des familles, crée une forte ségrégation sociale.
– ​ Ne consommons pas d’eau en bouteille​ : des multinationales s’approprient et privatisent cette ressource naturelle. L’accès à l’eau potable et gratuite n’est pas garanti pour tou.te.s.
– ​ N’achetons pas de produits issus de l’exploitation animale : la consommation de produits
d’origine animale suit les mêmes logiques d’exploitation du vivant et le réduit à une simple marchandise. C’est aussi la première cause de déforestation : des forêts entières rasées pour cultiver ce qui nourrit le bétail d’élevage.

Alors, le 8 mars, manifestons-nous. Libérons-nous des violences du système néolibéral !
#WomenStopTheSystem #grevegeneraledesfemmes #8M
Nous contacter ​ : ​ femmescontrelesysteme@gmail.com

Catégories: Communiqués de Presse, Europe, Genre et féminismes
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.