Ouvrir et connecter le monde : Pressenza au Global Media Forum (VMF2018), Chongqing, Chine

24.10.2018 - Chongqing, China - Pressenza IPA

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Allemand, Grec

Ouvrir et connecter le monde : Pressenza au Global Media Forum (VMF2018), Chongqing, Chine
L'équipe de Pressenza au VMF2018. Photo prise par le photographe de Pressenza, Boldy Tapales.

Le 2e Sommet mondial des médias de la Chine Global Television Network (CGTN) et le 8e Forum mondial des médias vidéo se sont tenus dans la ville de Chongqing située dans le sud-ouest de la Chine les 16 et 17 octobre 2018. En tant que partenaire de CCTV News Content, une composante importante de la CGTN et l’une des principales agences de presse vidéo en Chine, une équipe de six personnes de Pressenza a participé à cet événement de deux jours en compagnie de 500 experts des médias du monde entier représentant les principales organisations de médias. Les débats et les tables rondes ont exploré les perspectives de développement des médias à l’avenir et ont porté sur les nouvelles technologies qui façonnent les médias qui interconnectent aujourd’hui le monde entier.

Jiang Heping, directeur adjoint du centre d’information de la Télévision centrale chinoise et dirigeant de la CGTN, a fait un exposé qui exprimait l’espoir de joindre les efforts aux autres médias et de créer un environnement propice à une convergence des médias. Son discours s’est inspiré du thème du sommet, « Ouvrir et connecter le monde », et a souligné que la convergence et la modernisation des médias sont des préoccupations communes aux médias du monde entier. Intitulé « Soyez fidèle à la Nature et restez concentré : Approche de CGTN de la communication à valeur ajoutée », Jiang a basé son approche sur l’ancienne philosophie chinoise du taoïsme, où le chemin suit la nature. Il a approfondi sa compréhension de la communication à travers cinq caractères chinois : 木 (mu) pour l’arbre, 本 (ben) pour la racine, 果 (guo) pour le fruit, 林 (lin) pour le bois, et 森 (sen) pour la forêt. Il a donc expliqué comment ces concepts constituaient la stratégie de communication et d’exploitation de la CGTN.

Jiang a ajouté : « La façon de penser détermine le chemin à suivre, tandis que la disposition détermine le résultat. Je pense que pour rendre la communication internationale plus grande et plus forte, il faudra quatre types d’état d’esprit : global, local, numérique et orienté vers les affaires. »

Avec l’influence que l’évolution rapide et continue des technologies a eue sur la redéfinition des médias au cours de la dernière décennie, les experts du sommet de cette année ont discuté de la façon dont les nouvelles technologies, de la 5G au blockchain, ou chaîne de blocs, vont remodeler l’industrie des médias dans la prochaine décennie.

Genichi Inabe, directeur adjoint de Global IT Innovation du département des nouvelles de NHK, une société japonaise de radio et télédiffusion, a dit que les Jeux olympiques de Tokyo 2020 pourront être diffusés en direct en résolution 8k, avec les dernières technologies 5G actuellement en développement et en test. « Il est probable que nous verrons plus dans la façon d’interagir avec le contenu à l’aide de la réalité virtuelle. L’arrivée de la réalité virtuelle en temps réel pourrait changer le style de diffusion », a-t-il déclaré.

La technologie de la chaîne de blocs a également fait l’objet d’un débat au cours duquel des innovateurs ont échangé sur la façon dont les technologies de la chaîne en bloc peuvent affecter l’industrie des médias à l’avenir, en particulier dans les domaines de l’authentification de l’information, du copyright et du développement de modèles commerciaux plus efficaces en termes de coûts.

Au cours d’une table ronde sur la prolifération de vidéos amateurs et de contenus d’information non vérifiés sur les médias sociaux, donnant lieu à de fausses nouvelles et à de la désinformation, et éclipsant souvent les nouvelles produites par des journalistes professionnels, la plupart des intervenants ont souligné la nécessité d’adopter les nouvelles technologies et de relever ces défis de front, tout en rappelant qu’il faut respecter les principes journalistiques et produire un contenu de qualité.

Pour citer Sally Buzbee, vice-présidente principale et rédactrice en chef de l’Associated Press, « Je pense qu’il est très dangereux pour les médias traditionnels de penser que nous avons toutes les réponses, laissez-moi le dire ainsi. Je pense que nous devons être ouverts à l’énergie et au changement qui se produisent tout en restant attachés aux valeurs auxquelles nous croyons profondément. »

Dans l’ensemble, ce fut une expérience stimulante de deux jours, une occasion de comprendre le rôle des médias chinois à cette époque où la Chine se modernise et s’ouvre sur le monde, de voir comment différentes agences médiatiques internationales interagissent et s’interconnectent entre elles et avec la Chine, et d’avoir une expérience de première main de la Chine elle-même.

Voici encore quelques photos pour donner un aperçu de ce sommet enrichissant qui s’est tenu à Chongqing, l’une des quatre régions autonomes de Chine en plein essor : (photos de Reto Thumiger)

 

 

 

 

 

Catégories: Asie, Culture et Médias, International, Reportages photo
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.