Depuis le Réseau de Nouvelles de Santé Humaniste REHUNO Salud, nous lançons un lieu d’échange où l’on trouve un nouveau regard sur la vie quotidienne basé sur une psychologie expérientielle et existentielle (la Psychologie du Nouvel Humanisme), et qui donne des propositions concrètes de travail personnel pour atteindre un plein sens de notre existence et une vie libre de toute souffrance inutile. Il ne s’agit donc pas d’une psychologie thérapeutique ni d’une psychologie qui s’occupe d’une quelconque pathologie, mais d’une psychologie qui s’adresse à toute personne qui veut se comprendre et avoir les outils, si elle le souhaite, pour amorcer un changement positif dans sa vie. Le bien-être psychologique est sans aucun doute l’un des fondements de la santé intégrale, c’est pourquoi il s’agit d’un aspect qui doit être abordé.

Nous t’invitons à mettre ces propositions en pratique et aussi à nous contacter pour nous faire part de ton expérience. Écris-nous !

 

Par Jordi Jiménez

Chez les êtres humains, le mécanisme de demande est ancestral, il vient de la fabrication dans notre machinerie psychologique. Chacun a, à un moment ou à un autre, demandé quelque chose pour lui-même, pour ses proches, pour d’autres personnes ou même pour le bien-être de grands groupes de personnes en cas de difficultés. Il existe une multitude de formules pour faire une demande qui ne sont pas nécessairement liées à la sphère des religions ou du mysticisme. Toute personne, quelles que soient ses croyances, fait de telles demandes en cas de besoin.

Dans l’article précédent, nous avons parlé du remerciement comme d’une expérience qui permet d’accumuler des sensations de bien-être et de positivité, et nous avons dit que cela serait utile dans d’autres moments de difficulté. Eh bien, dans ces moments où l’on sent qu’il y a des complications, qu’il y a un manque d’énergie, ou qu’il y a une confusion ou une situation difficile dans notre entourage, alors il est temps d’utiliser la demande et de récupérer ces registres/sentiments de chaleur accumulés par le remerciement.

L’exercice, comme dans le cas précédent, est très facile et assez bref. Il suffit de fermer les yeux, d’inspirer lentement et d’imaginer que l’air entre dans notre cœur. Puis, nous demandons ce qu’il faut pour nous ou nos proches. Nous pouvons également profiter de l’occasion pour demander de surmonter les contradictions et d’obtenir l’unité dans notre vie. Plus nous ressentons profondément la demande, mieux c’est. Il n’est pas nécessaire de consacrer beaucoup de temps à cette demande, il suffit de s’arrêter un moment dans notre agitation quotidienne pour pouvoir se connecter à notre intérieur et pour que les brumes ou les feux qui nous envahissent soient dissipés.

Avec ces pratiques de demande et de remerciement, répétées quotidiennement, nous pouvons commencer un travail qui, s’il est réalisé avec soin, avec douceur, sans forcer les choses, et avec permanence, peut au fil du temps, produire des changements importants dans notre vie quotidienne. Il s’agit de pratiques simples et brèves, mais cette simplicité ne doit pas nous induire en erreur. À notre époque, nous sommes habitués aux effets spéciaux, au spectacle, et il semble qu’une scénographie orientale, avec des bougies, des lumières tamisées, des cloches ou d’autres sons spéciaux, des postures étranges ou des vêtements exotiques, soit la seule façon de se connecter à quelque chose ou d’avancer sur un certain chemin, qui est d’ailleurs mal défini et peu clair. Mais les scénographies extérieures ne produisent rien par elles-mêmes s’il n’y a pas de travail à l’intérieur, en soi. En fait, aucun objet extérieur, lieu, son ou environnement ne produit de changement si l’on ne fait pas quelque chose à l’intérieur. Parfois, c’est même l’inverse, ces scénographies peuvent être une source de distraction et l’on peut croire que l’on fait quelque chose juste en étant là, alors qu’en fait il ne se passe rien.

Nous espérons que ces pratiques te seront utiles et tu sais déjà que tu peux nous faire part de tes expériences par courriel : rehunosalud@gmail.com

 

REHUNO Santé

 

Articles de la série :

Le remerciement quotidien frôle les espaces profonds

Le mécanisme de la demande lorsque le besoin s’en fait sentir

 

Traduit de l’espagnol par Evelyn Tischer