Un an s’est écoulé depuis le vote sur l’initiative pour une Suisse libre de pesticides de synthèse. Même si cela n’a pas suffi dans les urnes, nous avons déjà pu initier des changements. Pour nous, il a toujours été clair que le combat politique pour une agriculture et une industrie alimentaire plus durable se poursuivrait après le dimanche de la votation. C’est pourquoi nous avons décidé de soutenir l’initiative contre l’élevage intensif, qui sera soumise au vote le 25 septembre. Car moins d’élevage intensif signifie aussi moins de pesticides dans l’environnement.

L’initiative contre l’élevage intensif exige un changement de cap. En Suisse, il ne doit pas y avoir d’élevage intensif qui porte atteinte au climat, à la biodiversité et à la santé. La manière dont les animaux sont élevés aujourd’hui dans les exploitations hors sol n’est ni durable ni saine – elle nuit à l’environnement. En outre, la production d’aliments pour animaux importés (1.4 millions de tonnes par an) est un facteur important de la déforestation, comme par exemple en Amazonie. Tout cela doit enfin prendre fin.

L’initiative contre l’élevage intensif exige une évidence : la dignité de l’animal, qui est ancrée dans la Constitution, doit aussi enfin être respectée en élevage.

La tendance va dans la direction opposée : les grosses exploitations industrielles supplantent de plus en plus les fermes traditionnelles et négligent systématiquement le bien-être des animaux. Nous devons changer cela !

Nous nous engageons donc pour un OUI à l’initiative contre l’élevage intensif.

OUI à + de santé.
OUI à + d’eau propre.
OUI à une meilleure protection du climat.
OUI + de terres arables libres.
OUI à + de sécurité alimentaire.
OUI à + de biodiversité.

Vous trouverez le détail de nos arguments sur le site de l’initiative. Il est important que nous soutenions tous la campagne pour le OUI le 25 septembre. C’est pourquoi nous vous invitons à suivre et à diffuser nos publications sur nos réseaux sociaux. Nous vous en remercions.

Page d’accueil