Shocho, dit Smile Intestine, est un danseur japonais.

 

« Mes danses sont une improvisation que n’importe qui peut rejoindre pour faire n’importe quoi n’importe où à tout moment et j’improvise dans tout le pays avec tous les gens sur la terre », exprime-t-il.

Les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, ultimes bombardements stratégiques américains au Japon ont eu lieu les et sur les villes d’Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki N (195 000 habitants).

Ainsi, le 6 août à Hiroshima devant le mémorial de la Paix – Dôme de Genbaku – puis Nagasaki le il improvise une danse durant 1 heure, invitant les gens à le rejoindre.

Le Mémorial de la Paix d’Hiroshima, ou Dôme de Genbaku, fut le seul bâtiment à rester debout près du lieu où explosa la première bombe atomique, le 6 août 1945. Il a été préservé tel qu’il était juste après le bombardement grâce à de nombreux efforts, dont ceux des habitants d’Hiroshima, en espérant une paix durable et l’élimination finale de toutes les armes nucléaires de la planète. C’est un symbole dur et puissant de la force la plus destructrice que l’homme ait jamais créée, qui incarne en même temps l’espoir de la paix.

Tandis qu’à Paris, aux même dates, les danseurs pour la Paix s’organisaient dans un moment de recueillement et de solidarité.

 

Danser pour la Paix

Gratitude à Shocho.

rejoindre sur facebook: Smile Intestine