Mexico, 5 mai – Amina Mezdour, Aujourd’hui, la scène principale de la Plaza para la Acción – Ágora débordait d’activités. Des artistes talentueux.ses et engagé.es nous ont permis de nous détendre lors de la pause du midi avant d’enchaîner avec les panels de l’après-midi. Cela dit, il n’y avait pas uniquement du divertissement. Entre deux artistes, Rachid Khalili Ahmed Brai a pris la parole : « Je suis ici au Forum Social Mondial de 2022 à Mexico pour vous partager l’histoire de mon père », annonce-t-il d’emblée à l’assemblé présente. Avec la photo de son père au cou, Rachid raconte l’histoire de la disparition de son père avec une voix à la fois douce et déterminée.

Le père de Rachid, Jalil Ahmed, un Sahraoui du Sahara occidental réfugié en Algérie, était conseiller pour les droits humains au Front Polisario et donnait des cours sur les droits humains à l’Université d’Alger (Algérie). Le père de Rachid est disparu le 1er juin 2009. Depuis, sa famille et ses amis n’ont aucune nouvelle le concernant. « Nous ne savons pas s’il est vivant ou mort ». L’assemblée avait la larme à l’œil.

Rachid tient pour responsable les autorités algériennes. D’ailleurs, en août 2020, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a donné raison à Rachid en tenant le gouvernement algérien comme responsable de la disparition forcée de son père, Jalil Ahmed. Une telle disparition porte atteinte aux droits fondamentaux de liberté du père de Rachid, mais également à Rachid et à toute sa famille basée dans les camps de réfugiés à Tindouf au sud de l’Algérie. En aucun cas le statut de réfugié ne doit priver les personnes de leurs droits fondamentaux de liberté et de justice. La disparition du père de Rachid porte atteinte aux deux.

Au-delà des droits humains, Rachid et sa famille sont en souffrance, et ce, depuis 2009, suite à la perte de leur père, conjoint et ami très cher. La société civile quant à elle, souffre également d’avoir perdu un penseur et activiste des droits humains.

Rachid désire être appuyé de toute façon possible dans ses démarches pour rendre justice à son père et avoir la vérité le concernant. Si vous voulez et pouvez aider Rachid dans sa quête de justice humaine, contacter le au : rachid.rachidtutu@gmail.com