Le documentaire El Cuate a ouvert aujourd’hui les activités du dernier jour de la XXVIe Réunion nationale de solidarité avec Cuba, parrainée par le Mouvement mexicain, dans la ville de Xalapa, Veracruz.

La présentation du film sur l’histoire d’Antonio del Conde, plus connu sous le nom d’El Cuate (Note de traduction : le « compagnon »), nom de guerre qui lui a été atribué par Fidel Castro lui-même, s’est déroulé en présence l’intéressé.

Au cours de sa brève intervention, il a déclaré que pour lui, cet événement de solidarité a commencé dès 1955, lorsque le Commandant en chef lui a confié la mission de trouver un navire pour aller à Cuba afin de mener la guerre nécessaire, et que ce n’est pas encore terminé malgré son âge avancé.

Tant le documentaire que Cuate lui-même rappellèrent ces moments passés à Veracruz, lorsqu’il trouva enfin le yacht et que, aux premières heures du 25 novembre 1956, sous la pluie, il commença à naviguer sur les eaux de la rivière Tuxpan en direction des côtes orientales de l’île, qu’il accosta le 2 décembre 1956 près de la plage de Las Coloradas, dans la municipalité de Niquero.

« Cet événement marqua le début des luttes de guérillas, qui culminèrent avec le triomphe de la Révolution cubaine le 1er janvier 1959, » ont rappelé El Cuate et les réalisateurs du documentaire, célébrés d’une longue ovation par les délégués présents.

Cette dernière journée s’est poursuivie avec les interventions d’Omar Valiño, directeur de la Bibliothèque nationale José Martí, qui a donné une conférence sur la guerre culturelle contre Cuba.

Il a expliqué qu’il était très bénéfique de rencontrer le mouvement de solidarité, surtout après le Covid-19, car cela signifie qu’il s’agit d’une rencontre qui élargit et renforce les bases de travail des deux côtés.

Il y a également eu la lecture d’un communiqué du Comité central du Parti communiste du Mexique annonçant la tenue de son 7e congrès en décembre.

Il est souligné que l’engagement militant visant à accroître la solidarité avec le peuple cubain et la Révolution cubaine pour la défense de ses conquêtes socialistes, et contre le blocus et les agressions impérialistes des États-Unis et de l’Union européenne, sera ratifié une fois de plus.

Lors de la session de l’après-midi, une fois les travaux des commissions thématiques terminés, la Déclaration finale de la réunion a été débattue puis approuvée, et un rapport établi avec tous les accords conclus.

L’ artícle original peut être lu ici