Ce samedi 7 aout 2021, une nouvelle commémoration du lancement de bombes sur Hiroshima et Nagasaki a eu lieu au sein du futur Parc Hibakusha au campus de Nimy de l’Université de Mons en Belgique.

Une quarantaine de personnes ont participé à cette commémoration ainsi qu’à la présentation de la phase 1 du projet de rénovation du Parc. Des étudiants, des représentants de l’université et d’associations de Gand, Louvain et Bruxelles ont fait le déplacement.

La vidéo témoignage d’une de dernières Hibakusha, Noriko Sakashita a été présentée à cette occasion.

Nous sommes la dernière génération à pouvoir prendre contact direct avec les survivants de ces bombes nucléaires lancés sur des villes, sur une population civile. Ces personnes s’appellent « HIBAKUSHA »

 

 

Extrait du témoignage :

Je m’appelle Noriko Sakashita

Peu après mon retour d’Espagne en 2019, au Japon, la pandémie à commencé.

Hier j’ai vu aux nouvelles que100 000 personnes se sont retrouvées au chômage, et aussi le quasi effondrement du système médical. Il y a beaucoup de discrimination envers les personnes infectées.

Penser à cela m’a rappelé ce jour-là, il y a 75 ans. La pandémie de la covid-19 a duré un an et demi, mais ce jour-là, il a suffi d’un instant pour que les milliers de personnes périssent, pour que d’autres perdent leur maison, leurs biens, leur travail, leur tout.

C’était une époque où tout le monde vivait à la dérive.

Après cela, la discrimination a commencé.

Même si l’ampleur est différente, l’injustice et l’irrationalité sont les mêmes. Quand j’ai ressenti cette injustice et irrationalité, je me suis souvenu d’Hiroshima.

Aujourd’hui, une fois de plus, je voudrais parler de la lutte contre un ennemi invisible. Je veux que vous ressentiez à nouveau combien il est important d’abolir les armes nucléaires.

Moi, en tant que personne ayant survécu à ce jour, je veux vous raconter ce qui s’est passé. J’aimerais prendre un peu de votre temps, et que vous écoutiez mon expérience d’Hibakusha.

Lien vidéo fr : Noriko Sakashita Temoignage d’une hibakusha – VOST FR

Production : Bateau de la paix-Japon

 

Traduction au Français : Mon sense guerres i sense violència- Barcelona

 

sous titrage Français : Nouvel Humanisme Universaliste-PH Belgique