POÈME

 

Qui va réviser l’histoire

de la spoliation continue

qui appauvrit les gens

et avilit l’être humain ?

Ce sera la base sociale,

les peuples autonomes,

les enfants des enfants

de ceux qui se sont soulevés

contre un système oppressif,

contre le pouvoir, contre ce qui est tenu pour acquis.

Ceux qui, un jour, ont vaincu

leurs peurs cachées

et se sont approchés du feu

jusqu’à réussir à l’apprivoiser,

ceux-là mêmes qui se sont frayés un chemin

à travers l’obscurité et la fange,

guidés par des sentiers éclairés.

 

Traduit de l’espagnol par Silvia Benítez