Le sit-in et la manifestation du 3 juillet qui ont eu lieu à Berlin devant la porte de Brandenbourg exigeaient la « liberté pour Julian Assange ! » à l’occasion de son 50ème anniversaire.

Nous avons participé au sit-in à la Porte de Brandenbourg à Berlin le 3 juillet 2021 et nous avons manifesté pour la libération du journaliste et publicitaire Julian Assange à l’occasion de son anniversaire qu’il a dû passer dans la prison de Haute Sécurité de Belmarsh à Londres au lieu de le fêter avec sa famille en tant que journaliste et individu libre. La manifestation et le sit-in « liberté pour Julian Assange » a eu lieu dans l’après-midi sur la Place de Paris devant l’ambassade américaine.

La manifestation berlinoise et le DiEM25 accompagnent Julian Assange et WikiLeaks depuis des années et essaient de souligner / faire remarquer au public la signification de cette affaire ainsi que la formidable source journalistique que représente WikiLeaks pour communiquer sur les crimes de guerre et sur la corruption dans le monde.

Cette manifestation a rassemblé divers groupes démocratiques du DiEM25, des groupes pour la Paix, des associations de journalistes telles que Reporter sans Frontière, des députés du Bundestag comme Sevim Dagdelen (gauche), le chef de WikiLeaks Kristinn Hrafnsson, l’organisatrice de la manifestation « veillée Berlinoise » ainsi que de nombreux habitants de Berlin qui se sont exprimés en faveur de la libération immédiate de Julian Assange. Dans leurs discours, ils ont appelé la chancelière allemande Angela Merkel à plaider en faveur de la libération de Julian Assange et contre la procédure d’extradition lors de sa prochaine rencontre avec le président américain Joe Biden.

Plusieurs députés de diverses factions politiques exigent également la libération du fondateur de WikiLeaks Julian Assange. Pour re-situer le contexte, un des principaux témoins du procès Assange revient sur les accusations qu’il a portées contre Assange auprès des enquêteurs criminels américains. En raison des déclarations disculpatoires de ce témoin important, les députés de plusieurs partis s’adressent au président américain Joe Biden et demandent à la chancelière allemande Angela Merkel de « plaider fermement pour la fin de la persécution de Julian Assange et d’insister sur le respect de la liberté de la presse et de la liberté d’expression » lors de sa prochaine rencontre avec le président américain Joe Biden à Washington.

La manifestation devant la porte de Brandebourg a été ponctuée de divers discours et interventions musicales. « Les solidaires », comme l’a si bien résumé un intervenant, ont bravé le soleil entre 15h à 20h dans le but d’attirer l’attention du public sur l’importance du cas de Julian Assange et de lui souhaiter un joyeux 50ème anniversaire.

Heureusement, la manifestation a pu se dérouler devant la Porte de Brandebourg, mais elle nous démontre à quel point notre démocratie, nos droits de l’homme et notre liberté de la presse sont menacés si nous n’y prêtons pas attention. Un grand merci à la vigie de Berlin, à DiEM25 et à tous les participants !

Photos: Sabine Bock

Traduction de l’allemand, Frédérique Drouet