La vidéo « Ta vie avec un revenu de base » : imaginons une société où cette mesure serait mise en œuvre

24.04.2021 - Redacción España

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

La vidéo « Ta vie avec un revenu de base » : imaginons une société où cette mesure serait mise en œuvre
(Crédit image : Sancho R Somalo - Byron Maher)

Des communicateurs, des chercheurs et des acteurs décortiquent les possibilités qui s’ouvriraient aux gens si leurs besoins fondamentaux étaient couverts par un revenu individuel, inconditionnel et universel.

 

El Salto

La vidéo Ta vie avec un revenu de base nous invite à imaginer une vie où nous aurions un revenu de base universel, c’est-à-dire où chacun recevrait un revenu monétaire périodique suffisant pour couvrir ses besoins essentiels. C’est une initiative à laquelle ont participé des communicateurs, des chercheurs et des visages connus de la culture, et qui vise, selon ses promoteurs, à faire connaître la proposition de revenu de base universel à un public plus large, et à soutenir l’Initiative citoyenne européenne qui chercher à atteindre un million de signatures afin que le débat sur sa mise en œuvre parvienne à Bruxelles.

« Un revenu de base nous aiderait à mettre fin à la pauvreté et à créer une société beaucoup plus égalitaire où il n’y aurait pas de citoyens de première et de deuxième classe », s’aventure à dire le communicateur Javier Gallego, le premier visage connu à apparaître dans la vidéo. Après lui, la journaliste Lucía Mbomio explique comment un revenu de base pourrait combattre la précarité : « tu aurais la possibilité de refuser des conditions de semi-esclavage ». Ensuite, l’avocate Carla Vall explique comment ce revenu universel mettrait fin à la dépendance économique sur laquelle repose souvent la violence masculine.

Vidéo

Pour voir la vidéo ( 3′ 54′′ ) sur un ordinateur avec les sous-titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas à droite de la fenêtre du lecteur vidéo).   2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement.    3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquez sur Français.

Texte : Ta vie avec le revenu de base

Les acteurs Sergi López et Xulio Abonjo, les chercheuses Jule Goikoetxea et Coral Herrera, le musicien Toni Mejías et le médecin et militant Javier Padilla complètent la liste des voix qui expliquent les possibilités qu’ouvrirait un revenu de base universel, qu’il s’agisse par exemple de « lancer des projets personnels et collectifs sans craindre de ne pas pouvoir les financer » ou de disposer d’une protection contre les « incertitudes et insécurités économiques qui peuvent nuire grandement à notre santé physique et mentale ». « Est-il si difficile d’imaginer que les gens ont un salaire pour vivre qui leur permet d’être libres ? », demande Herrera.

Dans la vidéo, on défend également la faisabilité et la nécessité de ce revenu de base universel : « pouvons-nous continuer à accepter la pauvreté ? Il existe suffisamment d’études qui démontrent qu’un revenu de base est économiquement viable », affirment-ils dans un échange qui critique les inégalités, l’abus des grandes fortunes, la précarité et l’incertitude auxquels est condamnée la majorité de la population. Pour transformer cette réalité, ils invitent les gens à signer l’Initiative citoyenne européenne, qui doit atteindre ses objectifs d’ici le 25 mars 2022.

Les activistes à l’origine de la campagne estiment qu’il est essentiel d’expliquer de manière approfondie une mesure qui est souvent confondue avec d’autres types de politiques économiques, telles que les revenus minimums régionaux, le revenu minimum de subsistance et d’autres subventions conditionnelles. Contrairement à ces aides financières, affirment-ils, l’inconditionnalité et l’universalité du revenu de base le situent comme un droit, l’éloignant de la stigmatisation et de l’inefficacité bureaucratique.

La vidéo, qui existe en espagnol, en catalan, en galicien et en basque, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour atteindre le million de signatures requis par l’Initiative citoyenne européenne pour porter le débat devant les institutions communautaires puis devant les États. L’Espagne doit fournir 41 595 signatures, dont 18 024 ont déjà été obtenues, soit 43 % du total. La plateforme EUREKA est chargée de coordonner l’Initiative au niveau des États.

La lutte en faveur d’un revenu de base universel est menée depuis des décennies, mais l’urgence sanitaire et ses conséquences économiques ont plus que jamais mis cette question au cœur du débat politique l’année dernière, question qui est devenue l’une des revendications du plan des mouvements sociaux de l’État. Des féministes et des personnes LGTBI, des artistes, des professionnels de la culture, des personnes psychiatrisées et des éducateurs sociaux ont réclamé un revenu de base dans divers manifestes ces derniers temps.

« L’inégalité dans nos sociétés s’accroît, pouvons-nous continuer à le permettre ? » demandent-ils dans la vidéo, avant de dénoncer : « Nous travaillons de plus en plus d’heures, et le travail est de plus en plus instable et n’apporte ni bien-être ni sécurité économique. Devons-nous continuer à vivre dans l’incertitude et la précarité ? ». Pour transformer cette réalité, face à une crise qui pourrait encore creuser le fossé entre une élite qui s’accumule et une majorité sociale qui s’appauvrit, la campagne vous invite à signer l’initiative européenne.

 

Traduction de l’espagnol, Silvia Benítez

Catégories: Droits humains, Economie, Europe, Région, Video
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Femmes

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.