Le 3 mars, la procureure Fatou Bensouda a officialisé le lancement de l’enquête de la Cour pénale internationale sur la « situation en Palestine ».

L’enquête portera sur les crimes de droit international commis depuis le 13 juin 2014 dans les territoires palestiniens occupés : la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et la bande de Gaza.

Après des décennies d’échec à établir l’obligation de rendre des comptes pour les crimes de droit international, sur lesquels Amnesty International et d’autres organisations recueillent et publient des preuves depuis de nombreuses années, l’enquête du procureur Bensouda pourrait ouvrir la voie à la justice pour des milliers de victimes de violations flagrantes des droits humains.