Manifeste des Sahraouis pour la défense de leurs ressources naturelles

29.01.2021 - Redacción España

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien, Allemand

Manifeste des Sahraouis pour la défense de leurs ressources naturelles

La campagne internationale Le Sahara Occidental n’est pas à vendre* (WSNS de son sigle anglais) a lancé un Manifeste appelant au soutien de la communauté internationale.

Vous pouvez soutenir cette cause en cliquant sur le lien suivant : Soutenir le Manifeste

 

MANIFESTE « Notre terre, nos ressources : ARRÊTEZ le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental ».

L’occupation marocaine du Sahara Occidental dure depuis 45 ans, durant lesquels les droits fondamentaux du peuple sahraoui ont été piétinés en toute impunité, par l’abus systématique du peuple sahraoui, la construction d’un mur d’apartheid qui réclame quotidiennement la vie des Sahraouis, et le pillage systématique des richesses naturelles du Sahara Occidental, en violation de toutes les résolutions internationales.

Le 13 novembre 2020, nous avons assisté au retour de la région à une confrontation armée après la violation par le Maroc du cessez-le-feu, signé en 1991 sous les auspices des Nations Unies.

En tant qu’organisations de la société civile sahraouie, et sur la base des résultats de la conférence internationale de la résistance civile « Sahara Rise », tenue dans la Wilaya de Smara, dans les camps de réfugiés sahraouis, en février 2018, nous promouvons la campagne internationale contre le pillage des ressources naturelles au Sahara occidental « Le Sahara n’est pas à vendre ».

Cette campagne part d’une vision et de principes qui visent à mettre fin aux investissements étrangers des multinationales situées au Sahara Occidental occupé par des entreprises qui contribuent au pillage systématique par le Maroc des richesses du peuple sahraoui.

L’un des principaux objectifs de la campagne est de sensibiliser et de mobiliser la société civile internationale afin d’augmenter la pression sur l’État d’occupation marocain pour provoquer des pertes de ce régime et de son projet colonial en termes de soutien populaire et économique, ce qui conduira inévitablement à la fin de son occupation illégale du Sahara occidental.

La campagne se présente comme une initiative populaire menée par des organisations de la société civile dans différentes parties du monde : dans les territoires occupés, dans les camps de réfugiés et dans la diaspora, afin de contribuer à dénoncer les pratiques illégales de l’occupation marocaine et ses violations des droits fondamentaux du peuple sahraoui, ainsi que de souligner le rôle très négatif et négligent joué par certaines entreprises étrangères qui sont impliquées dans le pillage illégal des richesses du peuple sahraoui, et ce que cela constitue en termes de soutien matériel et politique à l’occupation marocaine illégale, et donc à la poursuite de ses violations systématiques contre les droits du peuple sahraoui.

La campagne visera les entreprises étrangères impliquées dans la violation du droit international en concluant des contrats et des accords avec l’État d’occupation marocain pour réaliser des projets au Sahara Occidental occupé, ou pour participer au transport ou à l’importation de produits sahraouis.

Pour toutes ces raisons, avec cette campagne, nous exigeons :

1 L’arrêt immédiat de tout type d’investissement étranger au Sahara Occidental occupé et le retrait des entreprises qui contribuent au pillage des ressources naturelles et à l’extension du conflit.

2 L’effondrement du mur d’humiliation et de honte qui divise le Sahara occidental en deux.

3 La soumission du Maroc au droit international et la fin de son occupation illégale du Sahara Occidental.

4 La prise de mesures par des États et des organisations pour faire pression sur le Maroc sous diverses formes, y compris le boycott, afin de mettre fin à son occupation du Sahara occidental et de permettre aux Sahraouis d’avoir une vie normale dans la liberté et la dignité.

                                                                                                     ——————–

* « Le Sahara Occidental n’est pas à vendre » (WSNS de son sigle anglais), est une campagne internationale contre le pillage des ressources naturelles au Sahara Occidental, menée par différentes organisations de la société civile sahraouie, des territoires occupés, des camps de réfugiés et de la diaspora.

WSNS est issu de la conférence internationale « Sahara Rise » (deida uld Yazid) sur la résistance civile non-violente, qui s’est tenue dans les camps de réfugiés sahraouis en février 2018, dans le but de mettre fin aux opérations des compagnies étrangères et à leur exploitation illégale des ressources naturelles au Sahara Occidental occupé.

Avec cette initiative, nous voulons donner une voix au peuple sahraoui, qui s’oppose à l’exploitation de ses ressources naturelles, et rendre visible sa souffrance dans les zones occupées, due à la répression systématique, et dans les camps de réfugiés, due aux conditions d’exil et de refuge.

La mobilisation de la communauté internationale et des organisations de la société civile est essentielle pour augmenter la pression sur l’État d’occupation marocain, et pour rendre sa campagne expansionniste non rentable (ni économiquement ni populairement) et pour mettre fin à son occupation illégale du Sahara Occidental. »

Catégories: Afrique, Droits humains
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.