Le tribunal administratif de Francfort-sur-l’Oder empêche – de manière provisoire – le déboisement.

Dans une décision provisoire, le tribunal administratif de Francfort-sur-l’Oder a arrêté le déboisement de nouvelles zones pour l’usine Tesla le 07.12.2020. Les associations régionales du Brandebourg – la Ligue verte et l’association Nabu – avaient déposé une demande urgente contre l’approbation d’un nouveau défrichement de 82,8 hectares de forêt.

L’ÖDP (Parti écologiste démocratique) se félicite de cette décision rapide du tribunal. « C’est une bonne et importante nouvelle », a déclaré le président fédéral de l’ÖDP, Christian Rechholz. Avec l’aide de l’importante contribution financière de l’ÖDP, la Ligue verte du Brandebourg et l’association NABU ont pu obtenir un premier signal positif.

« Là encore, il est important que l’ÖDP puisse agir sans aucun intérêt corporatif car il n’accepte pas de dons d’entreprises », a déclaré Christian Rechholz, le président fédéral du parti. « Nous nous félicitons de cette démarche des deux organisations de défense de l’environnement. Avec cette procédure, il devient très clair qu’il faut des associations indépendantes et critiques de protection de la nature qui s’engagent de manière cohérente en faveur de la préservation de la nature, même si cela est parfois difficile ».

Avec cette décision, le tribunal administratif montre qu’il va traiter les questions soulevées, telles que l’abattage des espèces strictement protégées. Il en avait été autrement avec les déboisements de février 2020. « C’était la première étape importante, nous continuons sur cette voie », a déclaré le président fédéral de l’ÖDP.

 

Traduit de l’allemand par la rédaction francophone

L’article original est accessible ici