« DIE LINKE se félicite du retrait d’environ 12 000 soldats des États-Unis d’Allemagne et du transfert du centre de commandement états-unien EUCOM de Stuttgart », explique Heike Hänsel, vice-présidente du groupe parlementaire DIE LINKE.

Hänsel a poursuivi : « Depuis longtemps, nous demandons le retrait complet des troupes états-uniennes d’Europe et la fermeture de tous les centres de commandement états-uniens, y compris l’AFRICOM à Stuttgart. Cette infrastructure de guerre et de missions de drones en violation du droit international doit être remplacée par une infrastructure de paix avec l’établissement d’une nouvelle architecture de sécurité en Europe. Il faut empêcher le transfert permanent des troupes étasuniennes en Europe de l’Est ; cela serait contraire à l’Acte OTAN-Russie et constituerait une provocation pour la Russie.

Le gouvernement allemand doit maintenant soutenir rapidement les régions touchées par le retrait avec un fonds de reconstruction civile pour compenser la perte de recettes fiscales et créer des emplois alternatifs ».

Communiqué de presse de Heike Hänsel du 30.07.2020