Le plus grand radiotélescope du monde détecte pour la première fois une émission d’hydrogène neutre extragalactique

06.07.2020 - Chine - RT

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Le plus grand radiotélescope du monde détecte pour la première fois une émission d’hydrogène neutre extragalactique
(Crédit image : De Xinhua Press - http://www.china.org.cn/china/2019-04/04/content_74645141.htm, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=84394564)

C’est la première fois que de l’hydrogène neutre provenant de l’extérieur de la Voie lactée a été détecté.

Le télescope à ouverture sphérique (FAST) de 500 mètres, situé dans la province chinoise du Guizhou et considéré comme le plus grand de son genre, a détecté de l’hydrogène neutre provenant de trois galaxies. C’est la première fois que de l’hydrogène neutre a été détecté à l’extérieur de la Voie lactée, une découverte qui pourrait contribuer à des études plus approfondies sur la matière noire.

L’étude, menée par une équipe de recherche internationale dirigée par Cheng Cheng du Centre d’astronomie sud-américain de l’Académie chinoise des sciences (CASSACA), a été publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics Letters.

El experimento de detección de materia oscura registra un número anormalmente alto de eventos

L’expérience de détection de la matière noire enregistre un nombre anormalement élevé d’événements.

L’équipe a observé quatre galaxies en utilisant le récepteur FAST et a détecté l’émission d’hydrogène neutre de trois cibles avec seulement cinq minutes d’exposition chacune. M. Cheng a déclaré que l’équipe a demandé plus de temps d’observation pour étudier plus en détail les propriétés de l’hydrogène neutre.

« Avec les mesures d’hydrogène neutre et de monoxyde de carbone, les scientifiques peuvent estimer la masse dynamique des galaxies à différents rayons, et peuvent étudier davantage la distribution des baryons [un type de particule subatomique] et de la matière noire », a déclaré M. Cheng.

Le gaz hydrogène neutre représente la classe de baryons la plus répandue dans les galaxies, tandis que le gaz froid tracé par le monoxyde de carbone est plus concentré au centre d’une galaxie.

Les masses dynamiques de ces quatre galaxies, estimées à partir de la ligne d’hydrogène neutre nouvellement observée, étaient 10 fois plus élevées que les masses de baryon observées, ce qui indique la contribution de la matière noire.

 

Traduction de l’espagnol, Claudie Baudoin

Catégories: Asie, Sciences et Technologie
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.