Le petit royaume africain du Lesotho est devenu le 38e pays sur la liste des États à avoir ratifié le traité d’interdiction des armes nucléaires. L’objectif est proche : il n’en reste que 12 pour atteindre les 50 États et par conséquent l’entrée en vigueur du TIAN.

Le 6 juin 2020, le Lesotho a ratifié le TIAN, devenant ainsi le troisième membre de la Communauté de développement de l’Afrique australe à le faire, après l’Afrique du Sud et la Namibie.

Comme l’indique le site web d’ICAN, le Lesotho a participé aux négociations du traité en 2017, saluant son adoption par 122 nations comme « un accomplissement historique de notre temps ». Le ministre des affaires étrangères du Lesotho avait signé le traité lors d’une cérémonie de haut niveau à New York en septembre dernier.