Covid-19 : Amnesty International proteste et la Norvège suspend l’utilisation de l’application de suivi

17.06.2020 - Riccardo Noury

Cet article est aussi disponible en: Italien, Grec

Covid-19 : Amnesty International proteste et la Norvège suspend l’utilisation de l’application de suivi
(Crédit image : Pixnio)

Il s’agit de « Smittestopp », l’application adoptée par le gouvernement norvégien pour retrouver les personnes positives au Covid-19 et leurs éventuels contacts. Amnesty International l’a analysé et a constaté quelque chose d’inquiétant : le suivi pratiquement en direct des déplacements des utilisateurs grâce à une mise à jour fréquente de leurs coordonnées GPS transmises à un serveur central.

Le 2 juin, l’organisation de défense des droits humains a contacté le ministère de la justice, l’Institut national de la santé publique et l’Agence nationale de protection des données. Puis, le 10 juin, il a rencontré le chef des développeurs de « Smittestopp ».

Le 16 juin, le gouvernement d’Oslo a décidé de suspendre « Smittertopp » et de revoir son fonctionnement.

Catégories: Droits humains, Europe
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.