Protestations contre la loi de sécurité nationale de Pékin : Une vue du terrain

31.05.2020 - Pressenza Hong Kong

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Italien, Grec

Protestations contre la loi de sécurité nationale de Pékin : Une vue du terrain
Protesters at Mongkok District, Hong Kong. May 27, 2020. (Crédit image : Arnel Agawin)

Malgré la pandémie de coronavirus qui a balayé toute la planète, les troubles à Hong Kong n’ont pas diminué, avec nombre de militants arrêtés et des disputes entre les législateurs, même pendant le confinement qui a pourtant paralysé virtuellement des villes et des pays entiers. Après une brève accalmie dans les troubles sociaux et politiques liés au projet de loi sur l’extradition, projet proposé à la fin de l’année dernière, et qui a vu Hong Kong s’embourber dans une lutte entre les forces pro-démocratiques et le gouvernement, une nouvelle vague de protestations a lieu dans les quartiers commerçants et d’affaires de Hong Kong.

Les choses ont atteint un point culminant ces derniers jours lorsque le corps législatif chinois a voté l’adoption de la loi sur la sécurité nationale, qui contourne de fait le processus législatif autonome de la ville. L’APN a adopté une résolution par 2 878 voix contre 1 et 6 abstentions afin d’accorder à son comité permanent le pouvoir de discuter et d’approuver la loi de sécurité nationale proposée l’année dernière. Les détails de la loi n’ont pas été dévoilés, mais l’on sait qu’elle interdira à la fois les « comportements et activités qui mettent en danger la sécurité nationale ».

La loi, qui vise à mettre fin aux manifestations qui ont secoué la ville au cours de l’année dernière, interdira « tout acte ou activité » qui met en danger la sécurité nationale de la Chine, y compris le séparatisme, la subversion et le terrorisme, ces accusations étant souvent utilisées en Chine continentale pour réduire au silence les dissidents et autres opposants politiques. Elle permettrait également aux agences de sécurité nationale d’intervenir dans la ville.

Selon les critiques, sa mise en œuvre pourrait effectivement démanteler le cadre « un pays, deux systèmes » depuis lequel Hong Kong est gouvernée et affectera en fin de compte les libertés et l’autonomie de la ville.

Le 24 mai, les gens ont commencé une marche pour s’opposer à la loi sur la sécurité nationale et au projet de loi qui résonne comme un hymne national, mais ont été dispersés par la police au bout de 10 minutes, des centaines de policiers ayant été déployés pour disperser la foule dans la baie de Causeway. Le vendredi 29, les manifestants se sont rassemblés dans des centres commerciaux situés à Kwun Tong et Central. Ils ont chanté « Glory to Hong Kong », scandé des slogans pour réclamer la démocratie et une enquête indépendante sur les fautes de la police, tandis que la police anti-émeute se tenait à l’extérieur. La police montait la garde sur une route pour dissuader les manifestants pro-démocratie de bloquer les routes dans le district de Mong Kok, district de Hong Kong.

Voici un aperçu des dernières séries de manifestations de rue prises par un artiste philippin résidant à Hong Kong qui a partagé ses photos et vidéos sur Facebook. Les photos ont été prises principalement dans les zones de Mongkok et de Causeway Bay.

Photos et Vidéo Clips par Arnel Agawin
RiseHK_RedAssault by proxy / FreeHK

 

 

Pour voir l’album complet qui contient des clips vidéo, cliquez ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10159678041730828&type=3

 

Traduction de l’anglais, Claudie Baudoin

Catégories: Asie, Droits humains, Politique, Reportages photo
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.