La vidéo et les affiches de la dernière campagne de communication de Greenpeace viennent d’être censurées par plusieurs régies publicitaires : elles ne seront pas diffusées dans le métro parisien ni dans certains cinémas.

Dans la vidéo, on voit les conséquences dramatiques du changement climatique, avec en fond sonore des éléments de discours des trois derniers présidents français :

« Il faut avoir le courage de reconnaître que nous ne pouvons plus définir des politiques en ignorant le défi climatique, en ignorant que nous détruisons les conditions mêmes de notre survie » (Sarkozy)

« C’est au nom de la justice climatique que nous devons agir. Prenons conscience de la gravité de la menace sur les équilibres du monde » (Hollande)

« En matière de lutte contre le réchauffement climatique et de la biodiversité, il nous faut passer, plus fortement encore, aux actes concrets » (Macron)

A l’écran, des BLABLA apparaissent au milieu des images de cataclysmes.