Appel à protestation contre l’extradition de Julian Assange – Ouverture de l’audience le 24 février

19.02.2020 - Pressenza Athens

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Grec

Appel à protestation contre l’extradition de Julian Assange – Ouverture de l’audience le 24 février

Le procès de l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis commence le 24 février au Royaume-Uni. Julian Assange est détenu dans les prisons de haute sécurité de Belmarsh depuis près d’un an après avoir été renvoyé de l’ambassade de l’Équateur à Londres.

Le fondateur de Wikileaks a, entre autres, publié des secrets d’État américains, notamment des vidéos du meurtre de 18 personnes à Bagdad en 2007, dont deux correspondants de Reuters, qu’il avait reçues de l’informatrice Chelsea Manning. Manning a de nouveau été emprisonnée pour avoir refusé de témoigner contre Assange. Pour ces révélations, Assange est poursuivi par les États-Unis en vertu de la loi sur l’espionnage, sous laquelle il pourrait être condamné à 175 ans de prison.

Comme le rapporte le journaliste du Guardian Roy Greenslade, « La liberté de la presse est en jeu si nous autorisons la libération de Julian Assange. […] Ce que Manning et Assange ont fait ne peut pas être considéré comme de l’espionnage. Ils ont éclairé les sombres secrets du gouvernement américain et, dans le cas de la vidéo sur les dommages collatéraux, jusqu’où ils pouvaient aller pour couvrir un massacre. C’est du journalisme, simplement et magnifiquement. »

Avec le début de l’audience imminent, des manifestations ont commencé à avoir lieu dans différentes parties de l’Europe et dans le monde devant les ambassades du Royaume-Uni. Au Royaume-Uni, il y aura une manifestation devant la prison de Belmarsh où Assange est actuellement détenu mais également à Trafalgar Square à Londres. Un événement et une manifestation ont également lieu à Rome le 23 février sur la Piazza del Popolo à 16 heures.

En Grèce, un premier appel ouvert a été lancé par DiEM25 à Athènes le samedi 22 février, devant l’ambassade du Royaume-Uni (Ploutarchou 1, Athènes) à midi. « Le moment est historique. Nous ne pouvons être qu’à ses côtés. »

Articles liés :

Juan Branco : « Faire pression sur le peuple grec pour qu’il accorde l’asile à Julian Assange »

John Shipton : père d’Assange et ambassadeur à Berlin

Lettre de Julian Assange : ne m’oubliez pas!

Julian Assange est dans un état grave, selon un rapport de l’ONU

 

Traduction de Maryam Domun Sooltangos

Catégories: Culture et Médias, Europe, International
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

 

Le début de la fin des armes nucléaires

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.