Les bahá’ís sont punis pour avoir été honnêtes au sujet de leurs croyances religieuses

31.01.2020 - Madrid, Espagne. - Redacción Madrid

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Les bahá’ís sont punis pour avoir été honnêtes au sujet de leurs croyances religieuses

La communauté internationale bahá’íe est profondément inquiète de la récente vague de persécution des autorités iraniennes à l’encontre de la communauté bahá’íe, en particulier par une décision institutionnelle inquiétante affectant les bahá’ís dans tout le pays.

En limitant les demandeurs de la nouvelle carte d’identité nationale iranienne à la sélection d’une seule des quatre religions reconnues – l’islam, le christianisme, le judaïsme ou le zoroastrisme – les personnes appartenant à d’autres religions, y compris les bahaïs, sont obligées de mentir sur leurs croyances ou restent privées des services publics les plus élémentaires, comme la demande de prêt, l’encaissement d’un chèque ou l’achat d’une propriété. Les enseignements bahá’ís exigent que les bahá’ís soient sincères, et ils ne peuvent donc pas mentir sur leurs croyances. Plusieurs rapports confirment que les bahá’ís n’ont donc pas pu obtenir leur carte d’identité.

En outre, un tribunal a décidé que tous les biens appartenant aux bahá’ís du village d’Ivel devaient être confisqués au motif que les bahá’ís ont « une idéologie perverse » et n’ont donc pas de « légitimité en possession » d’un quelconque bien. Cette décision scandaleuse est prise en dépit du fait que les bahá’ís résident dans la région et y possèdent des propriétés depuis des générations, depuis le milieu du XIXe siècle.

Rien qu’au cours des trois derniers mois, des dizaines de bahá’ís ont été arrêtés et des dizaines d’autres ont été condamnés pour des motifs religieux, ce qui représente près de cent ans de prison. Rien que ce mois-ci, des bahá’ís ont été condamnés à plus de dix ans de prison ; dans une autre affaire, l’or utilisé par un bahá’í dans son entreprise de bijouterie a été confisqué.

« La Communauté internationale bahá’íe est alarmée par la récente vague de persécution contre la communauté bahá’íe en Iran et appelle la communauté internationale à mettre en lumière ces problèmes qui représentent une nouvelle détérioration significative », a déclaré Bani Dugal, haut représentant de la Communauté internationale bahá’íe.

Diane Ala’i, représentante de la communauté internationale bahá’íe à Genève, a expliqué : « Malgré les affirmations continues des responsables iraniens dans le pays et dans les forums des Nations Unies selon lesquelles les bahá’ís ont des droits de citoyenneté, les autorités institutionnalisent un autre mécanisme qui vise à détruire la communauté bahá’íe en tant qu’entité viable, prolongeant ainsi une campagne de quatre décennies de persécution implacable contre les bahá’ís dans pratiquement toutes les dimensions de la vie : culturelle, sociale, éducative et économique. Malgré cela, les bahá’ís d’Iran continuent à s’efforcer de vivre selon les écrits bahá’ís, qui soutiennent que la vérité est « la base de toute vertu humaine ». « Comment les bahá’ís qui demandent une carte d’identité nationale, un emploi dans le secteur public ou une inscription à l’université peuvent-ils être punis simplement pour avoir dit la vérité ?  »

Au cours des trois derniers mois, les bahá’ís ont également subi de multiples raids dans leurs maisons, des attaques sur leurs biens, des confiscations de biens, des licenciements et un refus continu d’accès à l’enseignement supérieur. Dans un cas, une maison bahá’íe a été complètement détruite. Dans un autre cas, un employeur non bahá’í a été contraint de fournir une liste de ses employés bahá’ís, puis de les licencier.

En outre, une campagne implacable de désinformation sur la foi bahaïe à l’intention du public iranien s’est poursuivie en force dans les médias d’information et les médias sociaux. Cette campagne a connu une croissance exponentielle depuis 2016-2017. Le modèle était de 3.000 publications diffamatoires dans les médias publics et ce nombre est passé à plus de 12.000 pièces de cette propagande anti-Baha’i rien qu’en 2019. Une petite partie de ce contenu est disponible sur le site web Persécution des s Baha’is en Iran.

 

Traduit de l’espagnol par Claudie Baudoin.

Catégories: Asie, Communiqués de Presse, Droits humains, Humanisme et Spiritualité
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

 

Le début de la fin des armes nucléaires

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.