Deuxième Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence. De Marrakech à Ténérife

24.10.2019 - Londres, Royaume-Uni - Monde sans Guerres et sans Violence

Cet article est aussi disponible en: Anglais

Deuxième Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence. De Marrakech à Ténérife
(Crédit image : https://fr.theworldmarch.org/)

La Deuxième Marche Mondiale pour la Paix et la NonViolence a 4 missions : 1/ Dénoncer la dangereuse situation mondiale caractérisée par des conflits croissants et l’augmentation des dépenses en armement alors que de nombreuses populations sont retardées en raison du manque de nourriture et d’eau. 2/ Continuer à faire prendre conscience que ce n’est que par la « paix » et la « nonviolence » que l’espèce humaine ouvrira son avenir. 3/ Visualiser les actions positives différentes et très variées développées dans de nombreux endroits dans le sens de l’application des droits humains, de la non-discrimination, de la collaboration, de la coexistence pacifique et de la non-violence. 4/ Donner la parole aux nouvelles générations qui veulent prendre le relais et laisser leur marque, en installant la culture de la nonviolence dans l’imaginaire collectif, dans l’éducation, la politique, la société … de la même manière que la conscience écologique s’est installée en quelques années. Voir Site web de la Marche Mondiale

Dossier préparé par Pressenza London

 

La Marche Mondiale arrive à Marrakech

A 7h30 du 10 octobre, la délégation de la Marche Mondiale a quitté Larache pour Marrakech, arrivant directement au siège de la faculté de droit.

Un grand événement intitulé Forum pour la nonviolence et la convergence des cultures y a été préparé, au cours duquel des représentants de différentes religions, ethnies et cultures ont été invités par l’Association fédérale de Marrakech.

Ils ont commencé par affirmer qu’ils travaillent avec un dénominateur commun : mettre en évidence les tentatives de convergence des trois cultures à travers l’histoire.

La Marche mondiale arrive à Tan-Tan

Le vendredi 11 octobre, la Marche Mondiale est arrivée, de nuit, à Tan-Tan, la porte du désert.

Après un long voyage à travers des paysages rocheux presque lunaires et des collines aux arganiers, Tan-Tan, la porte du désert du Sahara, a été atteinte la nuit.

Le groupe de femmes de Tan-Tan a accueilli les visiteurs dans une jaima avec des dates et du lait de chamelle, de la musique et de la nourriture.

La Marche est passée par Grande Canarie

17 octobre, 2019 

Un bref séjour à Grande Canarie, laissant cependant de bons souvenirs.

Le premier, sous la forme d’une brillante conférence donnée par le docteur en physique D. Jaime Rojas, qui nous présente une intéressante présentation sur la manière d’atteindre la paix intérieure dans un monde plein de conflits.

Documentaire, réceptions et marche à Tenerife

18 octobre 2019

Résumé des activités à Tenerife, le documentaire, la réception à La ULL et la marche à Puerto de la Cruz.

Cet article résume les activités qui ont eu lieu à Santa Cruz de Tenerife, la projection du documentaire, la réception à l’Université de la Laguna et la marche qui s’est tenue à Puerto de la Cruz.

Le premier événement à Tenerife, organisé par le professeur Ramón Rojas, le 15 octobre, a eu lieu dans l’auditorium de l’Université de la Laguna.

Le documentaire  » Le début de la fin des armes nucléaires  » a été projeté.

Le lendemain matin, la recteur de l’Université, Rosa Aguilar, a réservé un accueil chaleureux à l’équipe de base qui a manifesté son soutien aux activités de la Marche Mondiale, dont la chronique est publiée sur le site de l’Université.

Cette initiative s’inscrit dans la continuité de la première marche, qui s’est tenue en 2009, et qui vise à parcourir le monde et à terminer le 8 mars 2020 à Madrid. De cette même capitale, ils sont partis le 2 octobre dernier, pour visiter Séville, Cadix, Tanger, Marrakech, puis, à cette époque, plusieurs îles de l’archipel canarien, d’où ils partiront pour la Mauritanie.

Des militants du monde entier mènent des activités dans 65 pays.

Sons, documentaire, festival et paella à Lanzarote

20 octobre, 2019

A Lanzarote, diverses activités pour la paix, des gongs, un documentaire, des échanges avec des associations, de la musique et, avec le Kelly, la populaire paella.

L’équipe de base de la Marche Mondiale a été reçue à l’aéroport par Elena Moltó et transférée au Centre Civique San Francisco Javier de Lanzarote où un concert méditatif de Gong Bath a été présenté, pour la détente et la paix intérieure, dirigé par Magalena Harmonia, originaire de Pologne, basée à Lanzarote.

La projection du documentaire  » Le début de la fin des armes nucléaires  » a ensuite suscité la curiosité du public avec des questions auxquelles Rafael de la Rubia a répondu.

Pendant ce temps, au Chili, le rejet du projet de guerre par le Parlement

20 octobre, 2019

Les députés chiliens présentent un projet de loi sur la renonciation constitutionnelle à la guerre en tant que forme de résolution des conflits.

Les députés chiliens ont présenté le 14 octobre un projet de réforme visant à incorporer le rejet de la guerre dans la constitution chilienne comme moyen de résoudre les conflits.

Le parlementaire Tomas Hirsch, interrogé par le média ThirdHe a expliqué :

« Je suis convaincu qu’il est nécessaire aujourd’hui de donner un signal clair et fort en faveur de la paix. Tout comme nous connaissons des problèmes environnementaux, tout comme une crise mondiale de l’eau s’en vient, les raisons d’une guerre peuvent être des raisons que nous n’avons même pas imaginées dans le passé. Il est donc important, dans le contexte actuel et futur, de donner des signaux clairs de l’engagement de notre pays en faveur de la paix et du rejet de la guerre ».

L’équipe de promotion chilienne de la deuxième Marche Mondiale était avec eux.

Nouakchott, Mauritanie, nouvelles rencontres

22 octobre 22, 2019

Dans la matinée du 21 octobre, Mme Fatimetou Mint Abdel Malick, Présidente de la Région de Nuakchot a reçu une délégation de la Marche Mondiale composée de Rafael de la Rubia et Martine Sicard de l’Equipe de Base (EB), avec Lamine Niang et Sire Camara, l’équipe de Promotion de la Marche Mondiale à Nouakchott.

Ce fut comme toujours une rencontre très cordiale avec M. Fatimetou qui a souhaité la bienvenue à l’EB dans un Khaima avec une cuisine typique et une soirée festive dans les faubourgs de Nouakchott.

Il y a eu plusieurs réunions comme le Forum mondial sur la violence urbaine à Madrid et les diverses visites à Nuakchot de Martine S. de Monde sans guerres et Sans Violence.

Catégories: International, Nonviolence, Paix et Désarmement
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.