[Recherche] Voir les deux façons : Perspective visuelle en mémoire

31.08.2019 - Londres, Royaume-Uni - Silvia Swinden

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Allemand, Grec

[Recherche]  Voir les deux façons : Perspective visuelle en mémoire
Le temps sauve la vérité du mensonge et de l'envie, François Lemoyne, 1737. (Crédit image : François Lemoyne • Domaine Public, Wikipedia)

Un reportage de Science Daily analyse les façons dont les images de la mémoire sont représentées, soit comme si elles étaient vécues à travers nos propres yeux, soit comme si elles étaient observées par un tiers.

« Si la mémoire n’était qu’un souvenir exact de nos expériences, on pourrait penser que nous nous souviendrions de nos premiers souvenirs à la première personne », a déclaré Peggy St Jacques, professeure adjointe au Département de psychologie de la faculté des sciences. « Se remémorer un souvenir n’est pas comme regarder un film sur ce qui s’est passé. Nous éditons et modifions les mémoires chaque fois que nous les rappelons. »

La perspective à travers laquelle nous nous rappelons de nos souvenirs – soit en les voyant de nos propres yeux à la première personne, soit en tant qu’observateur à la troisième personne – peut avoir un effet sur la vivacité et la puissance de la mémoire, avec un meilleur souvenir lorsqu’il est perçu à la première personne.

« Certaines études ont montré que cela peut avoir un impact sur la façon dont nous remémorons », a déclaré St. Jaques, qui a récemment écrit un article analysant ce phénomène. « Voir les souvenirs à la troisième personne tend à réduire la vivacité de l’expérience, tout comme le niveau des émotions que nous ressentons. Notre système de mémoire est dynamique et flexible. »

« Et c’est probablement une bonne chose, expliqua St Jacques. Notre capacité à modifier nos souvenirs nous permet de grandir et de changer notre perception de nous-mêmes et de nos expériences. Par exemple, en changeant notre perception d’un souvenir troublant, nous sommes en mesure d’apprendre et d’aller de l’avant, en aidant ceux qui souffrent du syndrome de stress post-traumatique, par exemple.

« La prochaine fois que vous vous rappellerez à la première personne, demandez-vous si ce souvenir est réel ou non. Cela est possible, parce que vous ne vous souvenez pas de cette expérience à travers vos propres yeux, et la mémoire est déformée d’une manière ou d’une autre, » dit-il. « Certains aspects peuvent être faux ou édités.

Les prochaines étapes de la recherche seront réalisées par le biais de la réalité virtuelle comme moyen de fournir des expériences immersives. Il est d’un grand intérêt que cette approche aborde cette perspective phénoménologique, mais aussi qu’elle introduise des modifications intentionnelles afin que la conscience contrôle ses propres images. Elle renvoie également à la plasticité des souvenirs qui ne sont ni littérales ni réparés, mais qui évoluent avec le temps.

Conscience active

Pour ceux qui sont engagés dans le processus d’intensification et de clarification des images pour la construction d’une société meilleure, il est important qu’ils soient conscients que les souvenirs peuvent changer avec le temps. Nous savons que les représentations de l’avenir compensent les souvenirs douloureux, en créant des compulsions et des images arrangées. Être capable de réduire l’angoisse associée aux souvenirs peut donner à une personne plus de liberté pour choisir intentionnellement des représentations de l’avenir. Inversement, il a également été observé dans des études menées par la Psychologie du Nouvel Humanisme que les images positives du futur sont capables de modifier des souvenirs douloureux. L’étude de ces mécanismes de la conscience qui se déroule dans l' »Espace de représentation » fait partie du processus d’élévation du niveau de conscience des individus et de la société comme un tout.

Catégories: Humanisme et Spiritualité, International, Sciences et Technologie
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.