La Suède est le premier pays de l’UE à reconnaître la Palestine en tant qu’État indépendant

02.06.2019 - Santiago de Chili - El Ciudadano

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Portugais

La Suède est le premier pays de l’UE à reconnaître la Palestine en tant qu’État indépendant
(Crédit image : Midia NINJA)

Le gouvernement suédois a également approuvé l’augmentation de l’aide à la création d’un État palestinien à 1,5 milliard de couronnes suédoises (161 millions d’euros) sur les cinq prochaines années.

Le Gouvernement suédois reconnaît la Palestine comme un État indépendant, fait que Stockholm considère comme un acte de « responsabilité » dans la promotion du processus de paix au Moyen-Orient.

Israël comme mesure de réponse a retiré son ambassadeur pour un temps indéfini.

Ce jeudi 30 mai se réalise la promesse faite par le Premier ministre suédois, le social-démocrate Stefan Lofven, lors de son investiture, alors qu’il avait avancé son intention de reconnaître l’État palestinien.

Avec cette décision, la Suède devient le premier État membre de l’Union européenne à prendre cette mesure, bien que d’autres États l’aient fait avant leur adhésion à l’UE.

La Suède a également accepté d’augmenter l’aide à la création d’un État palestinien à 1,5 milliard de couronnes suédoises (161 millions d’euros) au cours des cinq prochaines années, soit 50% de plus que l’allocation initiale, hors aide humanitaire, selon RTVE.

« Le gouvernement suédois a décidé aujourd’hui de reconnaître la Palestine en tant qu’Etat. La principale raison est qu’elle considère que les critères du droit international pour la reconnaissance des Etats sont remplis. Il y a un territoire, une population et un gouvernement », a déclaré Margot Wallström, ministre suédoise des Affaires étrangères, citée par RTVE.

Lors d’une comparution après la réunion du cabinet au cours de laquelle la déclaration a été approuvée, Mme Wallström a rejeté le fait qu’il s’agissait d’une décision hâtive et a fait allusion à la « stagnation » de la situation.

« Il n’est pas trop tôt, le risque est plutôt qu’il soit trop tard. Nous avons la responsabilité d’envoyer le signal que nous croyons toujours en une solution à deux États et que le monde ne les a pas oubliés. Nous voulons donner aux jeunes l’espoir qu’un monde pacifique est possible », a-t-elle dit.

« La Suède doit comprendre que les relations au Moyen-Orient sont plus compliquées que l’assemblage d’un meuble IKEA chez soi », a déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, cité par Haaretz.

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a qualifié cette décision d’« historique ».

L’Autorité nationale palestinienne a salué la décision de la Suède et plusieurs de ses responsables ont demandé à l’Espagne d’être le prochain pays à reconnaître son statut.

L’Assemblée générale des Nations unies a approuvé la reconnaissance de la Palestine en tant qu’État en 2012, mais l’UE et la plupart des États membres n’ont pas encore accordé de reconnaissance officielle, bien que le Parlement britannique ait récemment voté pour.

Catégories: Moyen Orient, Politique
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.