Comment cuisiner une révolution nonviolente

04.06.2019 - Pressenza Athens

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Allemand, Grec

Comment cuisiner une révolution nonviolente
Image de la concentration du mouvement 15M en octobre 2011 à Madrid, un moment où la "recette" de la révolution nonviolente était cuite.

Ces notes  tentent  de présenter une synthèse des points communs des différents mouvements mondiaux qui ont eu lieu dans diverses régions du monde entre 2011 et aujourd’hui.

Elles ont été rédigées avec l’aide des membres du 15M, Occupy Wall Street, Occupy, Indignés et Yosoy132.

Il s’agit d’une présentation des idées et des valeurs communes qui se sont exprimées de faon indépendante, depuis différentes conditions politiques et sociales où les mouvements mentionnés sont apparus.

Nous reconnaissons donc, qu’il peut s’agir d’une proposition incomplète, partielle et peut-être pas représentative. Mais nous espérons qu’elle sera utile à l’ensemble et qu’un débat, un échange et une réflexion vont se donner afin de passer rapidement de la théorie à l’action.

Point 1. Sensibilisation – « Nous étions endormis… mais nous nous sommes réveillés… » Nous avons compris notre force. Ce n’est pas un rêve, c’est tout le contraire. « C’est la révolution de la conscience » qui se dévoile et révèle de nouvelles possibilités.

Point 2. Liberté – Nous n’avons choisi ni le pays, ni le lieu, ni le moment où nous sommes apparus en tant qu’êtres humains.
Point 2.1. Le chemin vers la liberté s’appelle la libération. Cela signifie que nous nous libérons étape par étape, c’est un mouvement et c’est un processus.
Point 2.2. « Nous n’avons pas peur ». La libération a lieu quand nous surmontons la peur.
Point 2.3. Nous avons commencé par le manque de liberté pour obtenir la liberté que nous partageons avec les autres. La vraie libération a lieu avec les autres et pour les autres.
Point 2.4. L’évolution de l’être humain va vers une plus grande liberté sociale et vers sa propre libération personnelle.

Point 3. Historicité – Accumuler l’histoire.
Nous utilisons les connaissances et l’expérience des hommes et des femmes qui ont ouvert la voie devant nous.
Nous apprenons de l’environnement social où nous vivons et évoluons.
Nous utilisons tous les outils, les objets et les structures créés et améliorés au fil du temps.

Point 4. Apprentissage

Point 4.1. Nous avons appris quels sont les facteurs qui contribuent au progrès humain :
– Augmenter la participation des citoyens dans tous les domaines sociaux et politiques,
– Améliorer la qualité de vie,
– Améliorer l’éducation, la santé, le logement et l’alimentation,
– L’économie doit servir les intérêts des gens et non l’inverse, les gens qui servent l’économie,
– Réduire le coût du matériel militaire,
– Renforcer le dialogue et minimiser la violence institutionnelle sous toutes ses formes,
– Assurer l’inclusion sociale et la résolution consensuelle des différences entre individus, groupes ou peuples.

Point 4.2. Nous avons appris comment arrêter le progrès humain :
– En bloquant la participation des citoyens aux droits et aux libertés sociales,
– En donnant à l’économie une certaine direction , la concentration de la richesse entre les mains d’un petit nombre aux dépens de la majorité,
– En imposant des conditions de vie dégradantes aux citoyens. Au début, esclaves, puis prolétaires et aujourd’hui consommateurs,
– En mettant l’argent au-dessus des gens et créer l’exclusion, la maladie et la mort,
– En créant des armées avec de plus en plus de capacité de destruction. Financement de la recherche et de la production d’armes de destruction massive,
– En soutenant les méthodes politiques des pays qui subordonnent, envahissent ou interviennent dans d’autres pays,
– En ayant recours à différentes formes de violence : physique, économique, raciale, religieuse, sexuelle, morale ou psychologique.

Point 5. Égalité.  Nous sommes tous égaux en droits et en opportunités. Pas théoriquement mais en pratique.

Point 6. Organisation horizontale. Nous appliquons, expliquons et développons l’organisation horizontale dans tous les domaines.
Point 6.1. Organisation horizontale dans les relations collégiales, la coopération et le partage. Nous avons fini avec les représentants et les dirigeants. Personne ne commande.
Point 6.2. Nous sommes favorables à la création de fonctions pour les problèmes collectifs et selon les besoins. Fonctions qui changent et sont responsables devant l’ensemble.
Point 6.3. Nous sommes contre la concurrence, l’individualisme extrême et dévastateur de ce système. Ainsi, nous exprimons la sensibilité du non-protagonisme, de l’anonymat, de l’ensemble.

Point 7. Diversité – Nous sommes tous différents, avec des idéologies, aspirations et convictions différentes, et nous avons donc mis en avant l’ensemble de la diversité de cette richesse.
Point 7.1. Cette diversité grandit parce que nous sommes plus, nous changeons et évoluons constamment.

Point 8. L’approche – Nous allons plus loin en incluant, en approchant et en créant des liens.
Point 8.1. « Nous entendons vraiment ». Nous comprenons ce qui est différent, et c’est d’ouvrir de nouvelles voies de compréhension et de communication.
Position 8.2. Nous voulons approcher toute personne violente, parce que nous croyons qu’elle cessera d’être violente lorsqu’elle réalisera l’erreur dans la pratique et dans le comportement.

Position 9. Sociabilité – « Ensemble nous pouvons » résoudre les conflits. Bien qu’ils nous les présentent comme des problèmes individuels, les conflits sont des conflits sociaux. En rendant le conflit visible et en le reliant à l’ensemble de la société, nous créons des conditions pour résoudre des problèmes que nous ne pourrions jamais résoudre individuellement.

Position 10. L’intelligence collective – Nous sommes en réseau. Le résultat de travailler avec respect et en réseau avec d’autres personnes à la recherche d’une intelligence collective n’est pas la même chose que la somme d’idées individuelles. Nous multiplions donc les réponses et trouvons de meilleures solutions. L’intelligence collective élève le niveau de notre action commune.

Point 11. Pour la paix – L’être humain avance plus vite quand il ne perd pas son temps et son énergie dans des affrontements violents. Nous créons des relations de partenariat qui favorisent le progrès social.

Point 12. Pour la non-violence – « Nous n’avons pas besoin de la violence, nous avons raison. »
Point 12.1. Nous soutenons la nonviolence comme position éminemment courageuse.
Point 12.2. Nous coexistons quotidiennement avec la violence et notre travail consiste à la neutraliser.

Point 13. Action volontaire – Nos actions sont sans récompense financière. Nous travaillons avec et pour tous. « Nous mettons également quelques gouttes d’eau dans le grand fleuve de l’espèce humaine. »

Point 14. La cohérence – Notre action repose sur nos principes. Nous essayons de faire coïncider nos pensées, nos sentiments et nos actions. « Lorsque nous disons quelque chose, nous nous engageons et nous le faisons. »

Point 15. L’ensemble – Je me découvre à travers le Nous.
Point 15.1. En commençant par le Nous, nous pouvons rechercher notre libération personnelle.
Point 15.2. La meilleure partie de chacun de nous est exprimée dans l’ensemble.
Point 15.3. Dans l’ensemble, nous trouvons l’humain en nous et l’être humain chez l’autre.

Position 16. Respect – Nous voulons que chacun s’exprime librement et sans avoir le sentiment d’être jugé. La seule condition, c’est que personne ne cherche à imposer aux autres.
Position 16.1. Nous respectons les autres et nous-mêmes. C’est comme ça que notre dignité grandit.
Position 16.2. Nous respectons l’autre, même s’il a une idéologie, une croyance ou un comportement différents des nôtres.
Position 16.3. Nous nous respectons quand nous sommes cohérents dans nos vies.

Point 17. Spiritualité.
Point 17.1. Nous assistons à la naissance d’une religiosité sans Dieu.
Point 17.2. Il y a une recherche de spiritualité sans dieux ni temples.
Point 17.3. Nous ne sommes ni meilleurs ni pires parce que nous sommes athées ou croyants.
Point 17.4. Les religions ont joué un rôle ambigu dans l’évolution humaine : parfois aidant, parfois freinant, et parfois causant d’immenses souffrances.

Point 18. Inspiration – Nous avons expérimenté la « connexion » entre nous, être sur la même longueur d’onde, partageant les mêmes choses. Nous avons réussi à créer une atmosphère qui remplissait les rues de liberté, de possibilités, d’interactions entre des personnes dans une lutte commune.
Lorsque cela se produit, tout semble possible, il n’y a pas de limites. Cette action fait partie de notre inspiration…

Point 19. Pour l’universalité – Nous connaissons l’importance de l’action locale, mais nous savons aussi qu’elle ne résout pas à elle seule les problèmes mondiaux. Le monde est dans le processus de mondialisation et il faut aujourd’hui apporter des solutions à cette échelle. Par exemple:
Point 19.1. La priorité est de résoudre le problème de la faim dans le monde entier.
Point 19.2. Orienter les montants dépensés en armées et en armements dans les besoins sociaux afin qu’ils ne bloquent plus le progrès humain.
Point 19.3. Approfondir la démocratie en la rendant plus participative et en avançant sur les questions de justice, de transparence, et d’égalité sans exclusion sociale.
Point 19.4. Donner la priorité à la santé, à l’éducation et au logement pour tous et chacun.
Point 19.5. Ces propositions ne sont pas utopiques ou irréalisables, mais des objectifs réalistes et réalisables. Ils existent les conditions technologiques et des ressources pour que ces propositions deviennent une réalité. 99% de la population mondiale partage ce désir. Il existe déjà un sentiment commun parmi les peuples de la terre qui permettra que tout cela devienne une réalité. Les nouveaux mouvements sont un symptôme. Notre objectif est un réseau mondial… « Nos rêves ne rentrent pas dans vos urnes ».

Point 20. Évolution/Révolution – Au 21ème siècle, nous pouvons et devons redéfinir l’action sociale et le type de société que nous voulons.
Point 20.1. Cette Évolution/Révolution est nonviolente. Et c’est pour nous la prochaine étape.
Point 20.2. Les formes de lutte sociale fondées sur la violence renforcent le système ancien, violent et patriarcal.
Point 20.3. Une forme de lutte est la non-coopération avec des lois illégales, la désobéissance civile.
Point 20.4. La meilleure forme de lutte consiste à proposer des alternatives à ce qui ne fonctionne pas. La démonstration du nouveau que nous voulons.

Point 21. Le réveil d’une génération planétaire.
Point 21.1. Nous sommes confrontés à la naissance d’une génération mondiale, exprimée dans les nouveaux mouvements sociaux.
Point 21.2. Une génération qui cherche le soutien et les encouragements du passé sans se heurter à eux.
Point 21.3. L’utilisation massive des technologies de communication directe au niveau mondial crée les conditions d’un travail plus en réseau et donc d’une nouvelle phase de l’évolution humaine.

Point 22. Le nouvel exemple – Ces positions sont un nouvel exemple de civilisation peut produire des changements profonds dans le niveau social, culturel et existentiel.

Point 23. Le nouvel exemple existe déjà. Comme indiqué dans le Point 2. Liberté, ces positions peuvent être librement discutées, rejetées, contestées, mises en œuvre, ignorées, faire partie de nos vies ou non. Selon les choix, le futur sera fermé ou ouvert. Tout cela ne peut certainement pas être effacé, oublié ou empêché d’évoluer car c’est déjà dans l’esprit de beaucoup de gens, et du vôtre. C’est là pour rester. « Nous sommes déjà dans votre conscience. S’ils ne nous laissent pas rêver, nous ne les laisserons pas dormir ».

Point 24. Le nouvel exemple s’est multiplié. Dans toute la société, ils existent de nombreuses manifestations de changement.
Point 24.1. Notre objectif est de trouver ce qui est vraiment utile pour améliorer et surtout pour créer le nouveau. Nous n’avons pas à combattre l’ancien parce qu’il s’effondre tout seul.
Point 24.2. A un moment que nous ne pouvons pas déterminer, ce nouvel exemple entrera dans une phase de reproduction géométrique.

Êtes-vous prêts ? Es-tu prêt ?

Allons-y doucement, parce que nous allons loin !

————
Source : Monde Sans Guerres et Sans Violences

Catégories: International, Nonviolence
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.