Le mouvement féministe se coordonne au niveau international pour préparer le 8 mars

11.02.2019 - Madrid - Juana Pérez Montero

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Allemand, Grec

Le mouvement féministe se coordonne au niveau international pour préparer le 8 mars

Avec le slogan « Les femmes du monde s’unissent », elles travaillent ensemble sous différentes latitudes pour préparer le 8M.

#NiUnaMenos (« pas une de moins »), #MeToo, #YoSíTeCreo ( « je te crois » ) sont quelques-unes des expressions d’un mouvement féministe déjà imparable et en pleine expansion sur toute la planète. Un mouvement qui dénonce la violence patriarcale sous toutes ses formes, mais qui construit aussi une réalité de travail en commun qui se fonde sur le soin mutuel, l’inclusion, l’horizontalité, le consensus, la nonviolence… et qui cette année vise à renforcer cette action coordonnée entre différents pays sur plusieurs continents.

Cette  » Marche des femmes  » contre Trump en janvier 2017, dans les rues de Washington, a marqué un avant et un après. Depuis lors, nous avons vu des mouvements comme #NiUnaMenos, #MeToo, #YoSíTeCreo, etc. se propager dans différentes régions de la planète.

Il y a toujours eu des femmes qui se sont battues pour leurs droits. Rappelons-nous comment les femmes ont été à l’origine de l’obtention du suffrage féminin (malheureusement, il y a encore des pays où elles ne peuvent pas l’exercer), elles ont promu le mouvement pacifiste dans différents endroits, etc. Mais la manifestation pacifique dont on vient de parler, et qui a rassemblé 1 million deux cent mille personnes dans la capitale étasunienne, a servi de signal de départ à un phénomène en croissance permanente qui a traversé immédiatement les frontières des États-Unis pour se globaliser chaque jour plus.

Ce phénomène porte le sceau d’une construction nouvelle, celle d’un monde en paix, qui prend soin de la vie dans toutes ses manifestations.

Ce prochain #8M sera commémoré avec des formats différents selon les pays, en fonction du moment vécu dans chaque lieu. Dans le cas de l’État espagnol, pour la première fois, il a été possible d’articuler une commission internationale qui coordonnera la lutte féministe des autres latitudes. Cette commission a été articulée lors d’une réunion à Valence, les 26 et 27 janvier.

A l’occasion de l’annonce de la grève féministe appelée en Espagne [N.d.T. et partout dans le monde] le 8 février dernier, la campagne « Nous avons mille motifs » a été lancée dans la rue et plusieurs activités ont été réalisées, comme le montre la photo (voir plus haut) prise à Madrid.

Toute la mécanique du #8M2019 est en mouvement !

Catégories: Genre et féminismes, International
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.