Elizabeth Rhodes, de ‘Y Combinator’, étudie les effets du revenu de base sur les personnes et les familles

02.09.2018 - Redação São Paulo

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Portugais

Elizabeth Rhodes, de ‘Y Combinator’, étudie les effets du revenu de base sur les personnes et les familles
(Crédit image : Álvaro Orús)

Pressenza publie les interviews complètes qui ont servi de base au documentaire « RBUI, Revenu de base universel et inconditionnel, notre droit de vivre » du réalisateur Álvaro Orús. C’est un projet auquel cette agence, Pressenza, et le groupe Humanistas por la Renta Básica Universal (Humanistes pour un revenu de base universel) se sont engagés.

Elizabeth Rhodes, directrice de recherche du ‘Y Combinator Basic Income Project‘, vit à Ockland, en Californie. Elle terminait son doctorat lorsque Sam Altman, le président de Y Combinator, a initié un projet d’étude sur le revenu de base et l’a invitée à se joindre à lui.

Ils planifient un grand test aléatoire de contrôle du revenu de base aux États-Unis, mais ils ont déjà commencé il y a un an avec une petite étude de visibilité dans laquelle six personnes reçoivent 15 000 $US par mois. La première idée était d’étudier la logistique, comment ils paieraient les personnes, et comment cela affecterait leurs vies : « Fortuitement, j’apprends à faire une étude comme celle-ci », a dit Elizabeth. L’équipe de recherche est en train d’étendre le projet pour plus de six mois.

D’après Elizabeth, on commence à comprendre ce qu’est un revenu de base. « Les programmes actuels de protection sociale ne sont pas assez efficaces pour aider. Ils font un excellent travail pour réduire la pauvreté d’environ la moitié des gens, mais il y a encore beaucoup de pauvreté et les personnes ne sont pas libres pour définir leurs vies », dit-elle.

Y Combinator ne défend pas le revenu de base, mais travaille sur une collecte de données pour essayer de comprendre comment cela pourrait fonctionner aux Etats-Unis. Si les résultats sont positifs, la prochaine étape consiste à encourager les politiciens à l’explorer plus sérieusement.

Ils n’ont donc pas de résultat et il est difficile de définir ce que signifie le succès : « Nous recherchons améliorer la santé ou la santé mentale, pas un bien-être subjectif… Nous étudions un examen holistique des effets de cet argent inconditionnel sur les individus et les familles », a déclaré Elizabeth.

Le revenu de base est le projet d’avenir pour Elizabeth : « J’ai toujours travaillé dans la lutte contre la pauvreté, je vois comme le système existant ne permet pas aux gens d’avoir un confort financier et un soutien familial. Je crois vraiment que c’est une façon possible de fournir cela, je ne sais pas si cela va fonctionner ou pas aux États-Unis, mais je suis intéressé à explorer les idées existantes et transformatrices et le potentiel qu’elles ont.

Vidéo : Álvaro Orús et Mayte Quintanilla.

Pour voir la vidéo avec les sous titres en français : 1. Cliquez sur l’icône ‘Sous-titres’ (rectangle blanc en bas a droite de la fenêtre du lecteur vidéo).   2.Cliquez sur l’icône ‘Paramètres’ (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur ‘Sous-titres’, puis sur ‘Traduire automatiquement’.   3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquer sur ‘Français’.

Catégories: Amérique du Nord, Droits humains, Interviews, Politique, Video
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.