Projection exceptionnelle du film MEETING SNOWDEN

03.03.2018 - Paris - Rédaction France

Cet article est aussi disponible en: Italien

Projection exceptionnelle du film MEETING SNOWDEN
Crédit images : Brigitte Cano

Ce jeudi 1er Mars 2018, Pressenza Francophone a organisé la projection du film documentaire ‘Meeting Snowden‘ dans les locaux de La Ruche Paris. Une soirée exceptionnelle avec la présence de la réalisatrice du film Flore Vasseur.

Pouvons-nous encore croire en la Démocratie ?

Ce film tourne autour d’une conversation entre Edward Snowden, Birgitta Jonsdottir et Larry Lessig, qui nous questionne sur l’état actuel de notre système démocratique et qui nous offre quelques clés pour croire que tout est encore possible. La vraie démocratie n’est jamais acquise, elle exige un effort individuel permanent pour :

  • Sortir de notre zone de confort et questionner le statu quo proposé par un système qui cherche à nous endormir ;
  • Développer notre pensée critique, pour être capable de faire la part des choses dans un monde où l’information et les ‘fake news’ tendent à se mélanger ;
  • Le dépassement de la peur et de l’individualisme, pour aller vers plus d’altruisme, de fraternité et de solidarité qui se transforment dans un engagement citoyen actif.

Des échanges passionnants entre Flore Vasseur et le public

Au lieu de faire une interview traditionnelle à deux, Pressenza a proposé aux participants de jouer le rôle d’un journaliste citoyen pendant 45 minutes. Un exercice qui a particulièrement séduit Flore Vasseur : « Assister aux projections est un privilège. Et répondre aux questions des personnes qui sont venues, un prolongement de mon travail. Cela me permet de sortir de ma bulle, de rencontrer d’autres points de vue. Je vois de plus en plus mon métier comme celui de troubadour, aller de village en village et faire passer les histoires. 

J’ai adoré faire ce film et le partager me permet de le revivre un peu. C’est très émouvant de voir les réactions et que de Snowden à nous, il y a ces questions universelles : d’où vient la peur ? Comment la dépasser ? Comment rester digne ? Que dire à nos enfants ? Comment les aider ? J’ai voulu partager. Je ressors touchée par les mercis, les sourires, l’espoir suscité. Nous ne sommes pas seuls. Cela m’aide énormément. Merci encore d’avoir pris ce temps pour ces idées et pour moi. »

Une soirée qui a permis à chaque participant de se questionner sur ses valeurs, ses convictions et ses engagements

Le lendemain de l’événement, Pressenza a demandé à quelques participants de partager leur sentiment par rapport au film et à l’expérience vécue. Voici quelques-unes de leurs réactions :

« Je suis venue à cet événement intéressée par les thématiques abordées « démocratie » et « engagement citoyen ». Je dois avouer que ce film est allé bien au-delà de toutes mes attentes, et a su me faire replonger dans des valeurs et des expectatives que j’ai construites toute ma vie et que je cherche à mettre en oeuvre. En effet, je me suis toujours considérée comme quelqu’un d’altruiste, souhaitant consacrer ma vie pour un monde plus juste, mais coincée par le système, je ne parviens pas encore à aller au bout de mes convictions. J’aime cette idée de ne pas critiquer pour critiquer, ou d’affronter pour affronter, je préfère au contraire essayer de comprendre l’environnement pour construire à partir de ce qui existe. » Emmanuelle C.

« Je soulignerais d’abord l’accueil chaleureux de la part des personnes de la Ruche. Puis l’ambiance conviviale pendant la projection et les échanges. De plus le côté humoristique avant la projection du film renforce ce climat de tranquillité et de simplicité. Lors des échanges, ce que j’ai apprécié c’est le ton aimable, sincère et surtout basé sur le témoignage de la part de la réalisatrice qui nous a fait partager son expérience, son vécu. Une belle soirée. » Didier G.

« Merci à Flore pour son enthousiasme, la sincérité de ses réponses, pour les nouvelles questions qui la font bouger et ses productions à venir. Et bien sûr pour le cadeau du film « Meeting Snowden », cette rencontre utile qu’elle a filmée. Oui c’est utile de montrer qu’on a le choix, que ça vaut la peine de s’interroger sans relâche sur ce qui nous importe, ce qui vaut la peine d’être défendu. Qu’est-ce que nous voulons vivre ? Qu’est-ce que nous sommes prêts à risquer, prêts à donner pour cela ? En somme cette soirée Pressenza à la Ruche, c’était chercher en soi « l’action juste ».  Chercher aussi avec qui désobéir, avec qui faire mourir les peurs et construire…  » Isabelle C.

« Il ressort de cette entrevue que la perspective de perdre un acquis, de quelque nature que ce soit (un bien, un emploi, un capital etc.) alimente la peur et la rend paralysante. Mais, dès lors qu’elle peut être dépassée, elle devient un catalyseur pour des actions progressistes. D’autre part, la revendication planétaire est essentiellement axée sur un retour à la démocratie ; cette revendication est ce qui crée le lien entre nations, c’est le ferment d’une future et indispensable solidarité propre à opérer des changements de paradigmes, comme le démontrent les nombreuses manifestations de citoyens en colère. » Ginette B.

Le résultat d’un effort collectif

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont rendu possible cet événement : Flore Vasseur, Bénédicte Deysson, Jessica Karam, Katharina V. Sohlen, Chloé Cohen-Adad, Brigitte Cano, Sophie Vanier, Margaux Cosnier, Pierre Delmont, Ricardo Arias, Isabelle Comte, Jean-Marc Dunet, Mauricio Alvarez.

 Diaporama de la projection :
Catégories: Droits humains, Europe, International
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.