Convergence de la Marche Mondiale et de la Marche Jai Jagat

16.03.2018 - Inde - Monde sans Guerres et sans Violence

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien

Convergence de la Marche Mondiale et de la Marche Jai Jagat
Image : Parcours de la Marche Jai Jagat

Image : Parcours de la Marche Jai Jagat

Parcours de la Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

Les représentants de la Marche Mondiale pour la paix et la Nonviolence et ceux de la Marche Jai Jagat, réunis à Gwalior (Inde), ont convenu d’une collaboration entre les deux marches. Ces deux actions de grande ampleur sont supposées marquer l’agenda mondial de la Paix et de la Nonviolence en 2019-2020.

Jai Jagat et la Marche Mondiale

Les deux marches commenceront à la même date, le 2 octobre 2019, journée internationale de la Nonviolence. La Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence (MM) partira de Madrid (Espagne) et Jai Jagat (JJ) de New Delhi (Inde).

La Marche Mondiale arrivera à Madrid (Espagne) le 8 mars 2020 après plus de 5 mois de circumambulation autour de la planète, en passant par plus de 300 villes d’une centaine de pays. La Marche Jai Jagat parcourra à pied dix mille Km, à travers 17 pays, et parviendra à Genève (Suisse) en septembre 2020.

Etant donné que les deux marches commencent le même jour et ont des objectifs similaires, elles ont décidé de s’aider mutuellement. Les accords de collaboration ont commencé à prendre forme en avril 2017 à Madrid et se sont conclu par quelques journées de travail les 18 et 19 février 2018 au MGSA, Mahatma Gandhi Seva Ashram à Gwalior (Inde).

Rafael de la Rubia et Montserrat Prieto, représentants de Monde sans Guerres et Sans Violence [iii] (MSG et SV), organisation qui impulse la Marche Mondiale se sont réunis avec une équipe de Ekta Parishad [iv], organisation qui a lancé le mouvement Jai jagat dirigé par Jill Car-Harris et Rajagopal P.V. Lors de cette réunion, et des réunions ultérieures avec les coordinateurs nationaux d’Ekta Parishad, ils ont envisagé les moyens de trouver une convergence entre les deux marches et sont parvenus à divers accords parmi lesquels nous soulignons les points suivants :

Objectifs communs

1.      Promouvoir la nonviolence dans les deux Marches tout au long de leurs parcours et lors des périodes préparatoires. Elaborer différents dispositifs communs de nonviolence.

2.      Considérer les Marches et les activités afférentes comme un moyen pour lutter contre la violence structurelle par la nonviolence active, en mettant l’accent sur les problèmes d’iniquité, d’injustice et de violence interne en tant que priorités.

3.      Initier les enfants et les jeunes à la nonviolence comme une proposition éthique qui donne une dimension à leurs vies.

4.      Promouvoir les femmes en tant que gardiennes et leaders de la nonviolence et de la paix dans les différents événements des deux Marches. Surtout lors des entretiens avec les représentants des gouvernements et des législateurs.

5.      Tenir compte du fait que les gouvernements locaux, les municipalités, sont un point central dans la planification des sociétés nonviolentes, à travers la création de départements de paix et des observatoires de la nonviolence dans leurs politiques et programmes

6.      Construire la réciprocité entre les deux Marches pour renforcer les efforts communs.

Voir diaporama ci-dessous :

Points d’action

Des stratégies de soutien mutuel ont également été convenues. Sur les routes à parcourir, le soutien d’Ekta Parishad à la MM dans son itinéraire en Inde est à souligner. Autres accords se réfèrent au développement de matériels pédagogiques sur la nonviolence à tous les niveaux. On vise à l’échange d’expériences, à la promotion du travail en réseau entre les deux marches, et à la coordination pour la réalisation d’actions conjointes tout au long des parcours, en particulier au début et à la fin des deux Marches, en plus d’autres actions communes.

Journées de la Nonviolence

Grâce à un accord du Recteur de l’Université ITM de Gwalior [v], M. Rama Shankar Singh, et avec les membres d’Ekta Parishad, auront lieu sur le campus de l’université des conférences intitulées ‘Matériel éducatif pour le Master en Nonviolence’ du 19 au 24 novembre 2018 auxquelles Monde sans guerres et sans Violence a été invité à collaborer dans le cadre des préparatifs de la Deuxième Marche Mondiale.

Autres rencontres

Des réunions et des journées de travail ont également été organisées à New Delhi et à Mumbai avec des militants humanistes et des collaborateurs de la première Marche Mondiale, auxquelles ont également participé des membres de l’équipe fondatrice de la MM qui sont venus du Kerala.

Lors de ces réunions, on a mentionné les progrès et fixé les règles de travail en collaboration avec les promoteurs du Jai Jagat.

A Bhopal, les activistes de la MM ont eu l’occasion de visiter différents endroits liés à la catastrophe (fuite de gaz toxique dans l’usine agro-chimique étatsunienne Union Carbide) [vi] a produite en 1984, au cours de laquelle des milliers de personnes ont perdu la vie. Lors de la visite à l’hôpital créé pour soigner les victimes, le Dr Satinath Sarangi [vii] a rapporté les conséquences énormes de cette grande tragédie qui affecte encore la population. Lors des conversations avec Satinath, il a été convenu que la prochaine MM servira à partager toutes ces expériences au niveau mondial, afin qu’elles puissent être vues, et que l’on prenne conscience que de telles catastrophes se répètent dans de nombreux endroits du monde, tout en restant cachées.

Toujours à Bhopal, les représentants de MSG et SV ont été invités à célébrer le 74ème anniversaire de la mort de Kasturba Gandhi [viii], l’épouse de M. Gandhi. Là, De la Rubia a déclaré « nous sommes venus à la recherche des racines de Gandhi et nous avons découvert Kasturba, une grande combattante pour la nonviolence ». Pour sa part, Prieto a souligné que « lors de la prochaine MM, l’image de la femme porteuse d’une sensibilité particulièrement proche de la nonviolence sera renforcée, ce pourquoi nous précisons que la MM prendra fin le 8 mars 2020, Journée Internationale des Femmes ».

La Deuxième Marche Mondiale parviendra en Inde fin janvier 2020 et traversera différents États pendant 10 jours. L’Inde sera l’un des derniers pays traversés en Asie, avant d’entrer en Europe via Moscou, dans la dernière étape sur le chemin vers Madrid.

[i] Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolencie

[ii] Jai Jagat

[iii] Monde sans Guerres et Sans Violence

[iv] Ekta Parishad 

[v] ITM Université de Gwalior

[vi] Désastre de Bhopal

[vii] Dtor. Satinath Sarangi

Catégories: Asie, Communiqués de Presse, Droits humains, Humanisme et Spiritualité, International, Nonviolence, Paix et Désarmement, Région, Reportages photo
Tags: ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.