Des pilotes allemands refusent de participer à l’expulsion de réfugiés afghans

07.12.2017 - Redazione Italia

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien

Des pilotes allemands refusent de participer à l’expulsion de réfugiés afghans
Vue aérienne de l'aéroport de Frankfort (photo Wikimedia Commons)

Entre janvier et septembre de cette année, 222 pilotes allemands ont refusé de renvoyer en Afghanistan des réfugiés et des migrants qui avaient été accueillis en Allemagne. Le gouvernement considère l’Afghanistan comme un pays sûr et, en même temps, sur le site Web officiel du Ministère des affaires étrangères, il déconseille de se rendre dans certaines régions pour prévenir les risques élevés d’attaques.

Une contradiction et une hypocrisie dénoncées par Amnesty International Allemagne et d’autres organisations – il est interdit de renvoyer des personnes dans des pays où elles risquent la mort – qui ont provoqué la réaction de ceux qui ne veulent pas être complices d’une expulsion inhumaine. La plupart des vols annulés à destination de Kaboul devaient décoller de l’aéroport de Francfort, principalement avec Lufthansa, mais aussi avec Eurowings, Germanwings, Qatar Airwars, Air Algérie et Air Berlin.

La nouvelle de la protestation a été diffusée suite à la réponse du gouvernement allemand à une question parlementaire de Die Linke [« La gauche », parti politique allemand, NdT].

Catégories: Asie, Droits humains, Europe
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


App Pressenza

App Pressenza

Présentation de Pressenza en vidéo

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.