par Johann Fakra

Questionner soi-même et le monde suite à une maladie grave

Après avoir été atteint d’un cancer à l’âge de 23 ans, Johann a questionné sa vie et la société toute entière. « T’as vu que la vie pouvait s’arrêter comme ça du jour au lendemain et ça te fais voir les choses complètement différemment ! Tu te dis, mais si ça peut s’arrêter demain, j’ai fais quoi là de ma vie ? »

Johann a décidé de partir à la recherche du savoir et de l’information, afin de comprendre comment on en arrive à tomber malade si jeune : « Le cancer que j’ai eu m’a permis de changer de vie, de me reconstruire. »

 

L’idée : ne plus subir sa vie mais en être un acteur conscient.

Pour « faire sa part » et transmettre tout ce qu’il avait découvert,il a créé des blogs et des pages facebook .

« Tu vas planter des graines, et ensuite les graines elles vont germer : c’est comme ça que le monde va changer ! »

L’article original est accessible ici