Le projet de TransCanada Énergie Est est un piège économique et climatique

11.12.2016 - Montréal, Canada - Rédaction Montréal

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Le projet de TransCanada Énergie Est est un piège économique et climatique
Crédits image : coulepascheznous.com

Communiqué de presse

Le projet de TransCanada Énergie Est est un piège économique et climatique, en plus de poser de faux dilemmes à la population. Alors que les premiers ministres canadiens se sont réunis le 9 décembre 2016 autour de la question climatique et que Justin Trudeau abandonne les cibles de réduction de GES en approuvant deux oléoducs dans l’Ouest, Coule pas chez nous* et Écosociété déboulonnent les mythes véhiculés autour du transport du pétrole des sables bitumineux à travers trois vidéos.

Voir les vidéos

Le mythe du « pétrole local », la fausse opposition entre pipeline et train ou encore le mythe de la croissance économique et de l’emploi sont démontés un par un par l’économiste et sociologue Eric Pineault, auteur du livre Le piège Énergie Est. « Ce nouvel outil informatif disponible sur le web permet aux citoyens de mieux comprendre et de s’approprier les raisons de dire NON à ce projet. Tous les arguments sont réunis pour nourrir les débats à l’approche du temps des fêtes… » mentionne Anne-Céline Guyon, coordonnatrice de la Fondation Coule pas chez nous.

Que ce soit dans le Dakota du Nord, sur les rives de la mer Salish en Colombie-Britannique où ici dans la vallée du Saint-Laurent, une vaste coalition s’est formée pour lutter contre l’expansion des projets de pipeline. Si les Premières Nations des Amériques sont à l’avant-plan de ce mouvement, avec une alliance continentale qui célèbre sa première victoire à Standing Rock, nous sommes engagés avec elles dans un combat qui va définir l’avenir économique et écologique de nos sociétés.

C’est à nous de choisir : la transition écologique ou l’expansion des sables bitumineux.
Énergie Est est du mauvais côté de l’histoire.

*  La Fondation Coule pas chez nous regroupe ses 14 groupes citoyens membres :
Alerte Pétrole Rive-Sud (APRS), Coalition Vigilance Oléoducs (CoVO), Comité Vigilance Hydrocarbures Lanaudière, la Marche des Peuples pour la Terre Mère, Non à une marée noire dans le St-Laurent, Pétroliques Anonymes, Prospérité sans pétrole, Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec (RVHQ), STOP Oléoduc Capitale-Nationale, STOP Oléoduc Kamouraska, STOP Oléoduc Lévis-Bellechasse, STOP Oléoduc Montmagny-l’Islet, STOP Oléoduc Portneuf-St-Augustin et STOP Oléoduc Témiscouata.

Catégories: Amérique du Nord, Communiqués de Presse, Ecologie et Environnement
Tags: ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


Présentation de Pressenza en vidéo

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.