La France contre l’interdiction des armes nucléaires ?

23.12.2016 - International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

La France contre l’interdiction des armes nucléaires ?
(Crédit image : http://icanfrance.org/)
Ce vendredi 23 décembre l’Assemblée générale de l’ONU (à New York) vote une résolution ouvrant la voie à la négociation en 2017 d’un traité d’interdiction des armes nucléaires. La France va-t-elle être du bon côté de l’histoire !

Plus des trois-quarts des États (123 exactement) ont donné un avis favorable le 27 octobre à la Première commission de l’ONU « désarmement et sécurité internationale ». Ce 23 décembre, il s’agit du vote final de la résolution L41 « Faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire » en séance plénière.La France a émis en octobre un vote négatif, arguant qu’interdire ce type d’arme de destruction massive serait « déstabilisateur pour la sécurité » et pourrait « ouvrir une brèche en matière de prolifération nucléaire ». Pour Jean-Marie Collin membre du comité de pilotage de ICAN France, « cet argument est assez surréaliste car, comment un traité interdisant des armes nucléaires pourrait-il déstabiliser et ouvrir la voie à la prolifération nucléaire ? La France sous-entend-elle que les normes juridiques internationales sont dangereuses pour l’équilibre du monde ? »

Cette résolution va engager un processus international de désarmement nucléaire, car les réunions qui auront lieu en mars et juin 2017 auront pour objectif la négociation d’un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète.

« Alors que de récents débats parlementaire sur la dissuasion nucléaire a été confisqué au profit de l’élite et des industriels, nous voyons bien que les Français manifestent leur opposition à conserver cet arsenal », souligne Patrice Bouveret, directeur de l’Observatoire des armements.

Plus de 25 000 français ont en effet signé en quelques semaines une pétition lancée par ICAN France (Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires) — en partenariat avec IDN (Initiatives pour le Désarmement Nucléaire) — pour demander au Président Hollande « que la France ne vote pas ce 23 décembre CONTRE cette résolution en faveur de la paix et de la sécurité mondiale et qu’elle adopte une posture qui corresponde à son image de patrie de la défense des libertés et des droits de l’Homme ».

La France peut et doit se rattraper en votant positivement cette résolution pour ne pas rester dans l’ombre de cette journée historique.

Interviews

Pour des interviews avec des porteparoles d’ICAN France, merci de contacter :

Patrice Bouveret + 33 (0)6 30 55 07 09
Jean-Marie Collin + 33 (0)6 37 9

À propos d’ICAN France – icanfrance.org/

ICAN France est le relais national de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN). Cette campagne, lancée en 2007 regroupe 440 organisations non gouvernementales partenaires dans 98 pays. Elle vise à mobiliser les citoyens pour faire pression sur leurs gouvernements afin de commencer des négociations sur un traité d’interdiction des armes nucléaires. Parmi ses soutiens, on compte Hans Blix, Ban Ki-moon et Yoko Ono.

Catégories: Communiqués de Presse, Europe, International, Relations internationales
Tags: ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.