Au mois de septembre de cette année, un Atelier sur les Rêves sera organisé dans différentes villes européennes. L’objectif de cet ateler est de s’approcher d’une réalité intérieure, toujours présente, mais qui nous échappe quand nous sommes plongés dans notre quotidien.

Dans notre civilisation, en ce moment historique, tout ce qui n’a pas de fondements scientifiques et rationnels est généralement rejeté et dégradé. Il en va de même des rêves, de ceux auxquels nous n’accordons pas d’importance, à ceux qui nous semblent insignifiants, presque comme s’ils n’avaient rien à voir avec nous-même.

Les peuples anciens en revanche, disaient que dans les rêves on peut voir des choses qu’on ne peut pas voir éveillé. Ils savaient que dans les rêves peuvent surgir des prémonitions, des compréhensions intéressantes, des vérités parfois très profondes qui ne peuvent se produire avec le contrôle de la raison, car tout au contraire, pour pouvoir se manifester, elles ont besoin justement qu’il n’y ait aucune sorte d’auto-censure, elles font donc irruption dans les rêves, niveau dans lequel nous sommes privés des mécanismes de réversibilité.

Les devins, les oracles, les pythies avaient des rêves inspirés, induits artificiellement, souvent au moyen de vapeurs inhalées ou de boissons toxiques.

L’interprétation des rêves a été un thème important dans l’histoire, puisqu’elle « révèle » des significations profondes qui apportent une connaissance de l’âme humaine.

Les rêves ont été étudiés et utilisés parce qu’ils ont quelque chose à dire au sujet de l’humain.

La pratique qui consiste à se retirer dans un lieu sacré, d’abord une grotte, une montagne, un désert ou une forêt, puis un temple, pour que s’y produisent des rêves inspirés ou des visions, semble avoir été universelle dans l’antiquité.

Dans cet atelier basé sur le monde des rêves, une partie du temps sera consacrée à passer en revue les antécédents historiques dont nous disposons. Non seulement nous nous rapprocherons ainsi des rêves, mais nous chercherons également à intégrer dans nos propres vies la pratique consistant à noter nos rêves, à les classer, à les interpréter et à essayer de les comprendre, d’échanger avec d’autres, de laisser leur vérité nous surprendre et leur plastique nous inspirer.

Nous allons chercher à avancer dans un espace de l’esprit qui n’est pas rationnel mais qui néanmoins nous rapproche de vérités plus profondes, d’êtres extraordinaires, de réalités formidables auxquelles nous avons tous accès tous les jours.

Nous terminerons ce travail en espérant avoir fait une incursion dans des mondes merveilleux qui sont en nous et qui se présentent, nuit après nuit, en permettant à la mémoire de se réordonner, aux événements qui nous arrivent durant la journée de s’intégrer, aux émotions très profondes et aux vraies marques d’affection de s’exprimer, et font émerger de nouvelles façons de comprendre la réalité qui nous entoure.

L’atelier sera coordonné par Pia Figueroa*.

Toute personne intéressée par le sujet peut participer.

Pour toute information : workshopdreams1@gmail.com

Les ateliers auront lieu :

à Londres le 10 Septembre
au Parc Schlamau– Berlin les 16,17 et 18 Septembre
au Parc Pravikov- Prague, les 24 à 25 Septembre
*Pia Figueroa est chilienne, auteure des libres « Silo le Maître de notre époque » et « Le Guide Intérieur (témoignages) » publiés dans plusieurs langues, et des monographies « Investigation sur les rêves »,« Références aux états de conscience inspirée chez Platon » et « Etude sur Phidias ».