« Le prochain Bouddha sera un collectif ! »

01.07.2016 - Tatiana De Barelli

« Le prochain Bouddha sera un collectif ! »
(Crédit image : Smart.be)

Avec cette métaphore, Michel Bauwens, économiste, illustre la spiritualité liée au concept prometteur du « P2P » Peer to Peer- Pair à pair. Le « détenteur de la vérité » ne sera plus un gourou mais reposera sur une dynamique de groupe, collective. Dans son livre « Sauvons le Monde », LLL- 2015, cet auteur belge, fondateur de la P2P International Foundation y développe les fondements d’une nouvelle économie avec et grâce à chacun.

Figurant sur la liste des 100 personnes les plus enrichissantes dans le monde (par opposition avec les 100 personnes les plus riches du monde) il était l’un des intervenants à la journée r-évolutionnaire « Let’s Coop » organisée par SMart Belgique. C’était à Bruxelles le 28 juin.

 

Let’s Coop !

En effet, mercredi dernier, SMart Belgique invitait à Bruxelles ses membres et sympathisants à une journée festive et de réflexion sur la mutation actuelle de l’emploi, de l’économie et du partage. Se voulant partie prenante à ces changements, après une année de travail participatif de redéfinition de leur projet, l’organisation décidait, en assemblée générale, de choisir la forme d’une « coopérative à finalité sociale ». Chacun peut devenir coopérateur moyennant une participation financière minime ; les bénéfices ne sont pas redistribués aux coopérateurs mais réinvestis dans une finalité sociale.

Cette nouvelle forme d’entreprise commerciale déplace la motivation du travailleur de l’argent vers d’autres exigences morales et altruistes. Et ça marche ! Des études existent aujourd’hui, montrant la plus grande pérénisation des entreprises dans lesquelles les travailleurs sont réellement partie prenante. Lorsque le capital humain est reconnu et valorisé, l’entreprise est bien plus productive. Ce mercredi, les 700 participants à la journée étaient cordialement invités à devenir coopérateur.

Devenir coopérateur dans un si vaste projet (72.000 membres chez SMart, potentiels coopérateurs) permet d’accompagner cette structure qui a décidé également d’alimenter les productions« pair-à-pair » ou « P2P » développées par M.Bauwens.

 

Vers une alternative humaniste post-capitaliste

Michel Bauwens propose dans son livre « d’utiliser le peer-to-peer comme un levier d’émancipation humaine. Il explique : « Cela a d’ailleurs été ma motivation personnelle pour constituer la P2P Foundation. A un moment donné de ma carrière dans le monde de l’entreprise, j’ai constaté que tous les indicateurs du développement humain et social évoluaient dans la mauvaise direction. Cela fait longtemps que la qualité de vie de la planète se trouve en zone dangereuse : les relations sociales se détériorent continûment, la pression du travail devient insupportable pour beaucoup, l’inégalité sociale ne cesse d’augmenter… La question est : pouvons-nous y faire quelque chose ? Ma réponse est : oui, en développant autant que possible la nouvelle technologie et en l’adaptant à notre vie. Nous sommes face à un point de rupture historique. Nous vivons à une époque unique, car l’humanité peut faire un bond en avant vers une nouvelle forme de société.

 

« Nous ne vivons pas une époque de changement, mais un changement d’époque ».

Pour la première fois dans l’histoire, le « pair à pair » permet aux gens du monde entier de créer des choses ensemble. Ce nouveau modèle émergeant, se retrouve au cœur de la P2P Foundation, dont M.Bauwens nous parle ici.

« La P2P Foundation est tout d’abord une communauté virtuelle mondiale de chercheurs qui collectent ensemble des connaissances. Nous échangeons de pair à pair des connaissances sur la production entre pairs. Notre communauté n’est pas seulement composée de personnes qui contribuent à ces connaissances, mais aussi de personnes qui fournissent un soutien technique. Nous recherchons le pluralisme, car il y a des centaines de manières d’aborder le p2p et la société peer, comme l’égalité entre les être humains. Les racistes n’ont donc pas leur place chez nous.  Par ailleurs, nous observons les nouveaux concepts, mouvements, tendances, projets et initiatives afin de les mettre autant que possible en relation les uns avec les autres. (..) En ce sens, la P2P Foundation est également orientée vers l’action en offrant une plate-forme de coordination mutuelle.

 

La P2P Foundation veut jouer un rôle de catalyseur de ce changement social. Cette approche diffère fondamentalement de l’idée du mouvement ouvrier traditionnel et du marxisme tel quel que je l’entends. Leur raisonnement est pour l’essentiel le suivant : il faut d’abord conquérir le pouvoir politique et ensuite changer le mode et les rapports de production. Je prétends au contraire que le changement est déjà en cours. Regardez ce que les communautés de production entre pairs font concrètement aujourd’hui, comment elles fonctionnent et quelles institutions et règles elles sont en train de développer. Si l’on comprend cela, on peut anticiper la physionomie de la société de demain. »

Pour en savoir plus sur la plateforme P2P : https://p2pfoundation.net/

Pour mieux connaître le projet SMart Belgique : http://smartbe.be/fr/smart-progress/

Journée vécue, propos rassemblés et lus,  par Tatiana De Barelli

Catégories: Economie, Humanisme et Spiritualité, International, Interviews
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.