Mariana Uzielli, en chemin vers la lumière

22.10.2015 - Buenos Aires - Tony Robinson

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Allemand

Mariana Uzielli, en chemin vers la lumière

Ce 19 octobre 2015, notre chère amie Mariana a perdu sa dernière bataille contre sa maladie et son corps, transcendant ainsi cet espace-temps pour cheminer – sans aucun doute – vers un état d’existence lumineux.

Originaire de Tucuman, en Argentine, Mariana a été une adepte du courant de pensée développé par Silo, le guide spirituel et fondateur du Mouvement humaniste, dès les débuts du courant.

C’est ce profond enseignement de transformation sociale et personnelle simultanée qui a amené Mariana à parcourir le monde et à explorer les degrés les plus élevés de la conscience humaine.

Après avoir quitté l’Amérique du Sud, Mariana a passé de longues périodes à développer le Mouvement humaniste dans les régions germanophones de l’Europe puis en Afrique et en Asie.

Une fois de retour dans son pays natal, Mariana a coordonné la Marche mondiale pour la paix et la non-violence en 2009.

Parallèlement, elle a dirigé l’enseignement de la Discipline de la Morphologie au sein de l’École siloïste, prenant en charge des disciples de différentes régions du monde et facilitant l’enseignement de masse de ce chemin vers la transcendance au moyen de vidéos qui ont été diffusées dans les Parcs d’étude et de réflexion pour que les différents groupes de pratiquants puissent les consulter.

La nouvelle du décès de Mariana a suscité un déferlement d’émotions dans les médias sociaux, parmi les siloïstes. Son époux, Gustavo Joaquin a rendu hommage à celle qui fut sa compagne pendant plus de 40 ans.

« Ma chère amie, compagne, confidente et protectrice pendant plus de 40 ans est partie vers un autre espace-temps, laissant en moi et dans bien d’autres personnes, un vide difficile de combler. Néanmoins, je pense et je sens que son départ a été une libération pour elle, car elle était affligée ces derniers mois par de nombreux malaises et de nombreuses maladies. »

Parmi les plus récentes activités de Mariana, on peut citer sa contribution à faire avancer l’initiative « Espaces non violents », une tentative en vue de porter le Message de Silo dans le monde virtuel.

Les siloïstes du monde entier soulignent aujourd’hui son départ par des cérémonies de bien-être et de mort.

Que celui qui ne sent pas la présence d’une autre vie séparée du corps considère que, bien que la mort ait paralysé le corps, les actions réalisées continuent d’agir et leur influence ne s’arrêtera jamais. Cette chaîne d’actions devenues vie ne peut pas être arrêtée par la mort. Quelle est profonde la méditation autour de cette vérité, même si l’on ne comprend pas totalement la transformation d’une action en une autre !

Et que celui qui sent la présence d’une autre vie séparée du corps considère également que la mort a seulement paralysé le corps, et que le mental, une fois de plus, s’est libéré triomphalement et se fraie un chemin vers la Lumière…

Quel que soit ce que l’on pense, ne pleurons pas les corps. Méditons plutôt sur la racine de nos croyances et une joie douce et silencieuse nous parviendra…

Paix dans le cœur, Lumière dans la compréhension !

Alors, ne pleurons pas, permettons-nous plutôt de ressentir une joie douce et silencieuse pour avoir eu le privilège de compter sur la présence de Mariana parmi nous.

Catégories: Amérique du Sud, Humanisme et Spiritualité
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


Présentation de Pressenza en vidéo

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.