L’Inde créera un réseau propre de serveurs pour se protéger de l’espionnage

31.10.2013 - New Delhi - Prensa Latina

L’Inde créera un réseau propre de serveurs pour se protéger de l’espionnage
(Crédit image : Ancienne station d'espionnage de la NSA des Etats-Unis lors de la guerre froide. Image : briodf | flickr | Creative Commons)

Pour se protéger d’être espionné, le gouvernement indien va arrêter d’utiliser les services de messagerie électronique de Gmail, Yahoo et Hotmail dans les communications officielles à la fin de cette année, a indiqué un important fonctionnaire.

La décision a été prise après les choquantes révélations sur l’espionnage des pays réalisé par l‘Agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA) avec la collaboration des entreprises telles que Google, Microsoft, Apple et Facebook.

Cité par le journal « The Hindu », le secrétaire du département d’électronique et des technologies de l’information du gouvernement indien, J. Satyanarayana, a déclaré que pour remplacer les services de ces entreprises, toutes états-uniennes, New Delhi s’approvisionnera d’un serveur propre.

L’Inde suit le chemin des pays tels que le Brésil et la Chine, dont leurs gouvernements ont décidé déjà de créer des réseaux de serveurs propres pour sortir du contrôle de grandes entreprises de l’Internet et pour éviter une fuite ou une infiltration de l’information officielle.

Satyanarayana a expliqué que dès que les conditions seront créées, les communications entre les organisations du gouvernement indien se réaliseront exclusivement au moyen du National Information Center (nic.in).

Il y a quelques jours, un porte-parole du bureau du Premier ministre, Manmohan Singh, a indiqué que ce serveur protège d’une possible tentative d’intervenir leurs communications au moyen de l’inhabituel procédé de ne pas utiliser des portables ni avoir une adresse personnelle de courrier électronique.

« Le Premier ministre n’utilise ni le portable ni les services de messagerie électronique. Ses services utilisent le courrier électronique mais il n’en a pas un personnel. Nous n’avons ni d’information ni des motifs pour être alarmés », a dit le fonctionnaire.

Des révélations du journal « The Guardian » selon lesquelles la NSA a espionné les conversations téléphoniques de 35 chefs d’État, y inclus les alliés, ont éveillé une vague de préoccupation, d’indignation et de méfiance dans le monde entier.

Selon les révélations de l’ancien employé de la NSA Edward Snowden, le pays sud-asiatique est au cinquième rang des plus importants objectifs d’« Informateurs sans frontières », un outil employé par la NSA pour tirer des données de l’Internet.

Seulement en mars 2013, la NSA a téléchargé de l’Internet 97 milliards de « pièces d’informations » avec des buts d’intelligence, dont 6,3 milliards ont été de l’Inde.

SOurce : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=22651:linde-creera-un-reseau-propre-de-serveurs-pour-se-proteger-de-lespionnage&opcion=pl-ver-noticia&catid=2&Itemid=203

Catégories: Asie, International, Politique, Relations internationales
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Femmes

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.